La technologie d’assistance pour le handicap peut-elle complètement remplacer l’aide humaine ?

La technologie d’assistance dans le cadre du handicap a pour but de lever les obstacles liés à l’accessibilité. Elle représente un élément-clé en ce qui concerne la mobilité des personnes ayant un handicap. Dans cet article, nous nous concentrerons seulement sur les technologies d’assistance qui facilitent leurs déplacements. Mais on en trouve dans d’autres aspects de leur vie quotidienne.

Quand une personne en situation de handicap se déplace ou cherche à s’orienter, la technologie d’assistance peut souvent remplacer l’aide humaine. Les aéroports ou les gares fournissent à leurs usagers ayant un handicap un service d’assistance. Ils peuvent le réserver afin que leur voyage se déroule dans les meilleures conditions possibles. Cependant, il peut y avoir des limites à ce que ce service offre véritablement. C’est là où la technologie d’assistance pour le handicap intervient : elle peut compenser ce dont l’aide humaine peut manquer. 

Qu’est-ce que la technologie d’assistance peut faire pour aider les personnes ayant un handicap à se déplacer en toute autonomie ? Est-ce que les applications de mobilité peuvent totalement remplacer l’assistance humaine? Découvrons cela ensemble !

Qu’est-ce que la technologie d’assistance et comment peut-elle améliorer la mobilité des personnes ayant un handicap ?

La technologie d’assistance porte sur des aides techniques adaptées conçues pour les personnes en situation de handicap ainsi que les personnes âgées. Ces groupes d’usagers rencontrent des difficultés dans leurs activités quotidiennes. Elles peuvent avoir besoin d’aide pour se laver, s’habiller, manger ou se déplacer.

Grâce à la technologie d’assistance, elles retrouvent plus d’autonomie et d’indépendance. Les personnes ayant des difficultés d’apprentissage utilisent des logiciels éducatifs pour les aider à lire, apprendre et rester organisées. Il s’agit de lecteurs d’écran, preneurs de note et outils d’organisation.

Ce qui nous intéresse ici c’est la technologie d’assistance pour le handicap et la mobilité des usagers. Par mobilité, nous parlons du fait de se déplacer en ville, au sein d’un établissement recevant du public ou bien d’un réseau de transport avec le plus d’autonomie et de spontanéité possibles. Ce que les personnes ayant un handicap ne pourraient pas faire sans la technologie d’assistance.

Car après tout, la technologie d’assistance permet aux personnes en situation de handicap de retrouver plus de contrôle sur leur quotidien. Les fauteuils roulants peuvent être perçus comme faisant partie des technologies d’assistance. Les usagers ayant un handicap moteur ont besoin d’un fauteuil roulant pour se rendre sur leur lieu de travail ou faire leurs courses. On trouve des fauteuils roulants manuels ou électriques mais ils continuent d’évoluer pour répondre aux besoins des usagers. Certains sont par exemple conçus pour monter les escaliers. 

Selon le type de handicap des usagers, leur mobilité peut être plus ou moins difficile. Une personne aveugle aura plus de mal à se déplacer là où une personne sourde ne rencontrera pas autant d’obstacles. Comment une personne déficiente visuelle peut-elle trouver l’entrée exacte d’un établissement ? Quand il n’y a ni balise sonore ni bande de guidage, elle a besoin d’être accompagnée ou de demander à un passant de l’aide. Une personne déficiente auditive aura moins de difficultés puisqu’elle s’appuiera sur les pictogrammes ou panneaux afin d’aller jusqu’à l’entrée. 

L’important est de garantir une chaîne du déplacement sans rupture. Une notion-clé pour tous les profils d’usagers mais qui est encore plus essentielle pour ceux ayant un handicap. Mettre en place une chaîne du déplacement continue signifie que tous les maillons qui la composent sont connectés les uns aux autres. De cette façon, l’accessibilité est présente à chaque étape.

Pour qu’une personne aveugle puisse aller travailler, cela signifie que les transports en commun qu’elle prend et leur éventuelle correspondance doivent être accessibles, du point A au point C. Dans cette situation, les systèmes de navigation et d’orientation comme les applications sont plus efficaces que l’aide humaine. Les usagers peuvent atteindre leur destination avec plus d’autonomie.

Le guide complet de l'accessibilité PMR ! Je le veux !

Quelles applications de mobilité font partie de technologies d’assistance pour le handicap ?

84% des personnes ayant un handicap utilisent un smartphone. C’est pourquoi la technologie d’assistance s’avère prometteuse pour favoriser l’accessibilité et l’inclusion. De plus en plus d’applications sont créées pour aider les personnes ayant un handicap à se déplacer avec plus de spontanéité et d’indépendance. 

Regardons quels systèmes de navigation ont été spécialement conçus pour améliorer leur mobilité :

  • NaviLens : une entreprise espagnole qui utilise des QR codes pour guider les personnes aveugles ou malvoyantes. Elles ont juste à suivre les bandes de guidage et scanner les QR codes avec l’appareil photo de leur smartphone pour obtenir des instructions de navigation. Pour l’instant, les transports en commun de Barcelone et le tram de Murcie sont équipés avec NaviLens tout comme le musée archéologique de Murcie. 
  • NavChair : une autre entreprise espagnole mais qui, cette fois, s’adresse aux personnes en fauteuil roulant. Ce système de navigation et de pilotage automatique leur permet d’éviter les obstacles sur leur trajet. Elles peuvent avoir un itinéraire sans marches qui répond à leurs besoins.
  • Evelity : une application de navigation intérieure conçue par le leader de l’accessibilité, Okeenea. L’application se concentre sur tous les types de handicap. Elle s’adapte aux différents profils des usagers. Cela signifie que ceux en fauteuil roulant ont accès à un itinéraire sans marches et que ceux ayant un handicap visuel disposent d’instructions pas à pas vocalisées par un lecteur d’écran. Le métro de Marseille a choisi Evelity tout comme le musée LUMA à Arles.

Une femme non-voyante se sert de la technologie d'assistance Evelity

La technologie d’assistance pour la mobilité des personnes en situation de handicap s’inscrit dans une expérience phygitale. Le phygital est un pont reliant le monde physique au monde digital afin d’offrir aux usagers une expérience interactive unique. 

Qu’est-ce qu’une expérience phygitale et comment peut-elle améliorer l’accessibilité de votre établissement ?

Vous souhaitez tout savoir sur l'accessibilité ? Découvrez le dossier complet !

La technologie d’assistance suit les mêmes consignes que le phygital : la technologie en elle-même n’est pas la solution pour favoriser l’accessibilité. Elle a besoin de :

  • Accessibilité physique : la technologie est inutile sans équipement accessible à l’intérieur d’établissements eux-mêmes accessibles. Un usager en fauteuil roulant ne pourra pas utiliser son application de mobilité dans un ERP qui n’a ni rampe d’accès ni ascenseur. A quoi cela sert d’utiliser une application de navigation innovante si on ne peut pas aller à l’intérieur de l’établissement ?
  • Usagers ayant un handicap : la technologie est un moyen pour atteindre un but. Il s’agit de se servir de la technologie d’assistance pour améliorer la mobilité des personnes en situation de handicap. Elle leur est utile. Nous devons garder en tête que la technologie d’assistance a été conçue pour faciliter les déplacements des usagers. Il ne s’agit pas de développer de nouvelles technologies pour créer des nouvelles technologies. Les personnes ayant un handicap doivent être au cœur de la technologie d’assistance. 

C’est la combinaison des deux éléments qui permet à la technologie d’assistance pour les personnes ayant un handicap d’acquérir tout son sens.

Dans quels établissements la technologie d’assistance améliore la mobilité des personnes ayant un handicap ?

Maintenant que vous savez que la technologie d’assistance pour les personnes ayant un handicap peut être un réel avantage pour leur mobilité, vous devez vous demander où elle peut être implantée. Où est-elle le plus nécessaire ? Dans quels lieux les personnes en situation de handicap ont-elles le plus de difficultés à se déplacer ?

Cela définit essentiellement les lieux complexes. De quoi s’agit-il au juste ?

C’est un lieu immense et bondé avec d’incessantes allées et venues. D’une certaine façon, on peut comparer un lieu complexe à un labyrinthe. Les lieux complexes peuvent être plus ou moins difficiles à naviguer pour les personnes ayant un handicap.

Quelles sont leurs difficultés lorsqu’elles se déplacent au sein de lieux complexes ?

  • Accéder à l’information,
  • Accéder aux services,
  • Trouver l’entrée et la sortie adéquates,
  • Se repérer pour aller d’un point à un autre,
  • Gérer les correspondances au sein d’un réseau de transport complexe…

Les lieux complexes sont stressants pour les personnes ayant un handicap. Une fois de plus, dans de tels lieux, maintenir une chaîne du déplacement continue est essentiel. C’est ce qui permet de lever les obstacles liés à l’accessibilité.

Les établissements complexes peuvent prendre plusieurs formes :  

Les personnes ayant un handicap ont besoin d’utiliser les transports en commun tous les jours pour travailler, accompagner leurs enfants à l’école… Mais qu’elles soient familiarisées ou non avec le réseau de transport, la technologie d’assistance comme les applications de navigation peuvent leur être utiles.

Un usager non-voyant utilise Evelity

Elles bénéficient de la technologie d’assistance pour se déplacer au sein de lieux complexes mais aussi pour : 

  • Être moins stressées,
  • Gagner du temps puisqu’elles trouveront leur chemin plus facilement,
  • Rester autonomes et indépendantes,
  • Ne pas avoir à compter sur l’assistance humaine pour atteindre leur destination,
  • Contrôler leur mobilité,
  • Avoir plus de spontanéité dans leurs déplacements,
  • Ne pas avoir à planifier chaque pas qu’elles doivent faire,
  • Se sentir comme n’importe quelle autre personne qui se rend d’un point à un autre,
  • Ne pas subir de discriminations,
  • Ne pas être perçues comme une minorité qui embête les autres,
  • Être totalement incluses dans notre société comme elles auraient dû toujours l’être.

En d’autres termes, pour les usagers ayant un handicap, la technologie d’assistance peut être synonyme de liberté. Et qui n’aime pas être libre d’aller où il veut quand il veut ?

Les applications de navigation comme Evelity améliorent véritablement la mobilité des personnes ayant un handicap. Le métro de Lille teste également l’application. Les usagers aveugles ou malvoyants ont été impressionnés par l’autonomie qu’une telle aide technique leur permettait de gagner.

“J’avais l’impression de ne plus être toute seule. On retrouve la liberté, parce qu’on est accompagné, mais on l’est virtuellement,” nous dit Annie qui est malvoyante.

Quant à Soufiane, aveugle : “Je suis largement preneur et je pense qu’il faut aller au-delà de la station de métro.”

De ce que l’on peut déjà retenir, une technologie d’assistance pour les personnes handicapées signifie être libre de ses mouvements et être capable de se déplacer tout seul.

Découvrez tous les témoignages des usagers qui ont utilisé l’application Evelity pour s’orienter dans le métro de Lille.

De telles applications de mobilité ont leur place dans tous les lieux où les personnes ayant un handicap ont des difficultés à se déplacer. Elles peuvent devenir plus qu’une simple application de navigation. C’est le cas d’Evelity.

Le musée de la Maison de Victor Hugo à Paris l’a choisie pour non seulement orienter ses visiteurs handicapés mais aussi pour leur fournir des informations contextualisées sur les œuvres exposées ainsi que la vie de Victor Hugo. Evelity permet de rendre la culture plus accessible. Les visiteurs ayant un handicap n’ont pas besoin d’un guide pour profiter du musée. 

Une femme utilise Evelity au sein du musée de la Maison Victor Hugo

Qu’en est-il de l’assistance humaine ?

Comme vous vous en doutez, tous les lieux complexes mentionnés fournissent habituellement un service d’assistance avec des agents d’accueil dans les réseaux de transport ou les centres commerciaux, des guides dans les musées ou du personnel dédié à l’aide aux personnes ayant un handicap aux aéroports.

Est-ce que ce genre de service aide réellement les personnes ayant un handicap ? Est-ce qu’une application de navigation ne serait pas plus efficace et plus fiable ? Si vous gérez un réseau de transport ou un centre commercial, vous devez vous poser ces questions.

Quels sont les avantages d’une assistance humaine pour la mobilité des personnes ayant un handicap ?

Qui mieux qu’un humain pour guider un autre humain ? Il y a de l’empathie, un sens de l’engagement et de dévouement pour aider ceux qui sont plus vulnérables.

Beaucoup d’établissements comptent sur ce genre de service pour satisfaire leurs clients ou usagers ayant un handicap. Après tout, s’ils sont satisfaits d’avoir reçu un service de qualité, ils sont plus à même de revenir et d’inciter d’autres personnes à s’y rendre à leur tour.

Quels sont les inconvénients d’un service d’assistance ?

Sur le papier, l’aide humaine pour orienter les personnes ayant un handicap sonne bien mais en réalité, cela peut ne pas convenir et entraîner de nombreux inconvénients :

  • Avoir des employés dédiés à un service peut être très coûteux pour les établissements. Ce sont des employés qui pourraient être dans d’autres services. Par ailleurs, beaucoup d’établissements sous-traitent, ce qui peut aussi être cher.
  • Il se peut que les employés n’aient pas reçu une formation suffisante pour répondre aux besoins des personnes ayant un handicap.
  • Si c’est le cas, cela peut être dommageable pour la réputation de l’établissement puisque des clients insatisfaits pourraient écrire des avis négatifs en ligne.
  • Il y a un certain manque en spontanéité car les personnes ayant un handicap doivent réserver le service d’assistance assez tôt lorsqu’elles planifient un voyage.
  • Pour une correspondance, elles ne peuvent pas juste effectuer le début de leur voyage par elles-mêmes et ensuite faire le reste avec l’aide d’agents d’accueil. Il faut soit réserver le service d’assistance pour tout le voyage soit voyager par soi-même. Cela peut d’une certaine façon restreindre leur liberté de mouvement.

Un aéroport bondé

Est-ce que la technologie d’assistance pour le handicap et l’aide humaine sont réellement opposées ?

Cela pourrait être la question à 1 million d’euros à cette étape. Ce qui est important ici, c’est répondre aux besoins des personnes ayant un handicap sans que cela ne soit trop cher ou compliqué à gérer pour les établissements. 

Jusqu’ici, on a vu que pour leur mobilité, les personnes ayant un handicap favorisent l’autonomie et l’indépendance. Mais cela dépend de leurs capacités car chaque personne handicapée est différente. Dans certains cas, elles peuvent préférer naviguer dans un établissement par elles-mêmes et dans d’autres, avoir besoin d’aide.

Cela signifie qu’elles ont besoin d’avoir le choix : utiliser une technologie d’assistance comme des applications de mobilité ou demander de l’aide à un employé afin d’atteindre leur destination.

Avoir ces deux options disponibles peut faire la différence au sens où ce sont elles qui sont en charge de leur mobilité, qui la contrôlent. Nous aimons tous avoir le choix et ne pas être freinés ou limités. Pour les personnes ayant un handicap qui potentiellement le vivent dans d’autres aspects de leur quotidien, avoir le choix entre utiliser une technologie d’assistance et interagir avec un agent d’accueil a son importance. Elles décident de ce dont elles ont besoin et de ce qui est mieux pour elles.

Bien entendu, il vous faut appliquer cela à votre établissement et aux usagers ayant un handicap qui s’y rendent : est-ce qu’ils sont à l’aise avec la technologie ? Est-ce qu’ils préfèrent recevoir de l’aide ? Est-ce que votre établissement convient aux technologies d’assistance ? Est-ce que votre service d’assistance est suffisamment efficace ?

Vous pouvez directement demander à vos usagers ce qu’ils en pensent. Ils apprécieront d’être impliqués et estimeront votre établissement et ses services. Ayez conscience que la technologie d’assistance pour le handicap continue d’évoluer pour mieux répondre aux besoins des personnes handicapées. Ce qui signifie que vous devez rester informé quant à ces applications de mobilité innovantes.

Vous voulez en savoir plus sur la technologie d’assistance pour le handicap au sein des aéroports ? Découvrez cet article : 

Application de mobilité pour personnes aveugles ou comment la technologie peut-elle remplacer les services d’assistance dans les aéroports ?

Publié le 19 juillet 2022

Le guide complet de l'accessibilité ERP ! Je le veux !

Carole

Carole

En tant que content manager chez Okeenea, j’écris des articles de fond sur l’accessibilité sous toutes ses formes et je passe à la loupe toutes les idées reçues liées au handicap.
Le Webzine OKEENEA
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse