Comment assurer une chaîne du déplacement sans rupture à vos usagers ?

Que vous soyez gestionnaire d’un réseau de métro, architecte, acteur de la voirie ou bien directeur de musée, assurer une chaîne du déplacement sans rupture à vos usagers n’est en fait pas le casse-tête auquel vous vous attendez.

L’accessibilité de la chaîne du déplacement en continu permet aux personnes en situation de handicap de conserver leur autonomie dans leurs déplacements. Une personne aveugle ou malvoyante doit pouvoir entre autres trouver la station de métro, aller au quai de son choix et effectuer sa correspondance seule. Il en va de même pour une personne utilisant un fauteuil roulant. Les trottoirs doivent être abaissés pour qu’elle puisse profiter de la ville sans difficultés.

Il y a toute une palette de dispositifs garantissant aux personnes ayant un handicap, quel que soit leur profil, une réelle autonomie.

On vous explique ici tous les maillons qui constituent la chaîne du déplacement pour que vous puissiez vous aussi mettre en place des équipements faciles et en faire bénéficier vos usagers ! 

La continuité de la chaîne du déplacement : une problématique réelle

Pour une personne en situation de handicap, se déplacer peut représenter un enjeu de taille. Tout obstacle ou frein se trouvant sur son parcours peut l’empêcher de se déplacer de manière spontanée et nuit donc à son autonomie, altérant de façon plus ou moins significative sa vie de tous les jours. Et c’est là que la chaîne du déplacement prend tout son sens.

C’est la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées qui l’intègre dans son article 45 :

“La chaîne du déplacement, qui comprend le cadre bâti, la voirie, les aménagements des espaces publics, les systèmes de transport et leur intermodalité, est organisée pour permettre son accessibilité dans sa totalité aux personnes handicapées ou à mobilité réduite.”

On peut résumer la chaîne du déplacement en distinguant les étapes suivantes :

1. Préparer son déplacement ;

2. Emprunter les trottoirs et traversées piétonnes ;

3. Utiliser les transports en commun ;

4. Aborder le bâtiment et repérer l’entrée principale ;

5. Repérer le cheminement adapté pour atteindre le service souhaité ;

6. Emprunter les circulations horizontales et verticales ;

7. Accéder au service souhaité, communiquer avec le personnel ;

8. Repérer le cheminement adapté pour sortir et quitter le bâtiment.

Ainsi, la chaîne du déplacement fait partie intégrante de l’accessibilité. Elle est véritablement vitale pour les personnes en situation de handicap puisqu’une chaîne du déplacement continue leur permet de se déplacer de façon plus libre. Ne pas avoir à demander à quelqu’un de l’aide alors qu’il existe des solutions leur permettant de se débrouiller seules s’avère primordial pour elles.

On a une chaîne du déplacement efficace lorsque tous les maillons de la chaîne sont reliés entre eux pour assurer un déplacement fluide et sans obstacle : l’usager part d’un point A pour aller à un point C. Par conséquent, le point B doit pouvoir faire la jonction entre eux. Cela a été un défi relevé lors de la mise en accessibilité de la gare routière de Roanne par Okeenea. On a ici un pôle d’échanges qui propose des moyens de transport différents et pour lequel toutes les destinations possibles sont à prendre en compte : de l’accueil de la gare routière au quai de bus, du quai du TER à l’accueil… Chaque maillon a un rôle à jouer et s’il y a une faille, c’est toute la chaîne du déplacement qui est atteinte. 

Des équipements podotactiles menant aux différents quais de la gare routière de Roanne

De manière plus large, une chaîne du déplacement optimale, c’est ce qui permet de construire une ville inclusive et solidaire. Un enjeu majeur pour la Smart City qui se doit d’intégrer tout le monde y compris les personnes ayant un handicap. 

Si vous êtes un acteur de la ville, le guide Ville accessible à tous – Accessibilité de la chaîne du déplacement établi par le Cerema devrait vous intéresser. Il vous fournira des clés pour comprendre toutes les problématiques liées à l’accessibilité de la ville.

Vous souhaitez tout savoir sur l'accessibilité ? Découvrez le dossier complet !

Quels sont les dispositifs à implanter pour une chaîne du déplacement sans rupture ?

Lorsque l’on est gérant d’un commerce ou d’un hôtel, il n’y a rien de plus gratifiant qu’un client satisfait. Car bien évidemment, un client qui a passé un moment agréable dans votre établissement est susceptible d’y revenir et de le faire découvrir à d’autres. Quels que soient la catégorie ou la taille de votre Établissement Recevant du Public (ERP), public ou privé, vous avez tout à gagner en prenant en compte les besoins des personnes en situation de handicap.

Cela s’applique également aux villes qui ont à cœur d’apporter à leurs habitants et à leurs touristes la meilleure expérience possible. La voirie et les réseaux de transport ont un rôle clé dans l’image renvoyée à vos usagers.

La première étape consiste à vérifier la continuité des circulations horizontales et verticales :

  • Largeur des portes et des cheminements ;
  • Suppression des marches ou ressauts ;
  • Suppression des obstacles en hauteur ;
  • Contraste visuel et tactile pour limiter les zones de circulation ;
  • Sécurisation des escaliers ;
  • Création d’alternatives aux escaliers : rampes ou plans inclinés, ascenseurs ou escalators.

 Voilà maintenant un récapitulatif des différents dispositifs ou solutions d’effet équivalent que vous devez ajouter afin d’assurer à vos usagers une chaîne du déplacement sans rupture :

Pour la voirie :

Télécommande EO Evasion

Les feux sonores représentent le moyen le plus sûr pour les personnes aveugles ou malvoyantes de traverser la rue. Ils peuvent être facilement activés et à la demande par télécommande ou par smartphone avec l’application MyMoveo

Pour les transports publics (métros, bus, gares routières et ferroviaires) :

  • Balises sonores ;
  • Escaliers sécurisés : mains courantes, nez de marche, contremarches contrastées ;
  • Bande podotactile ;
  • Signalétique visible, lisible et facilement compréhensible : pictogrammes et braille ;
  • Information visuelle pour les usagers ayant un handicap auditif ;
  • Rampe d’accès rétractable dans le bus ;
  • Application de guidage intérieur comme Evelity : le métro new-yorkais a choisi l’application d’Okeenea pour un essai en conditions réelles.

Les usagers ayant un handicap visuel disposent des mêmes outils de déclenchement pour les balises sonores que ceux utilisés pour les feux sonores. Véritablement pratique !

Pour les Établissements Recevant du Public :

12 applications 2020 pour les personnes aveugles et malvoyantes
Menu d’Evelity

Dans un bâtiment tel qu’un musée, des mètres et des mètres de bandes de guidage peuvent dénaturer l’architecture et le design du lieu. C’est là tout l’intérêt d’une solution comme Evelity ! Elle s’intègre à tous types de lieux et s’adapte aux besoins de différents profils d’usagers. 

Faites l'autodiagnostic de votre ERP ! Je le télécharge !

Quelle que soit votre structure, la formation de votre personnel se trouve par ailleurs être un réel atout pour satisfaire les besoins de vos usagers en situation de handicap. Ils pourront ainsi bénéficier d’une bonne expérience et seront amenés à revenir dans votre établissement ou bien à réutiliser votre réseau de transport. Notre article 7 conseils incontournables pour bien accueillir une personne handicapée vous donnera quelques pistes.

En installant ces dispositifs, vous apportez à vos usagers en situation de handicap une chaîne du déplacement continue. Pouvoir se déplacer de façon spontanée, sûre et autonome fait toute la différence pour les personnes ayant un handicap !

Vous vous intéressez à l’accessibilité du métro ? Retrouvez plus d’articles pour découvrir toutes les bonnes pratiques que d’autres réseaux mettent déjà en place :

Un tour du monde des bonnes pratiques pour un métro véritablement accessible à tous – Synthèse de l’étude de la DMA

Comment aider les personnes handicapées à bien vivre le métro ?

Accessibilité de l’information voyageur : 5 solutions pour les usagers sourds et malentendants

Publié le 15 février 2021

Renvoi vers le site Okeenea Tech

Carole

Carole

En tant que content manager chez Okeenea, j’écris des articles de fond sur l’accessibilité sous toutes ses formes et je passe à la loupe toutes les idées reçues liées au handicap.
Le Webzine OKEENEA
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse