Qu’est-ce qu’une expérience phygitale et comment peut-elle améliorer l’accessibilité de votre établissement ?

Vous avez déjà croisé l’expression “expérience phygitale” ? Cela consiste à créer un pont entre le monde digital et le monde physique afin d’offrir aux usagers une expérience interactive unique. 

Puisque le monde digital prend de plus en plus de place dans nos vies, vous allez très vite vous familiariser avec les expériences phygitales. Elles peuvent avoir lieu dans tous les aspects de notre vie quotidienne pour les faciliter : centres commerciaux, musées, carrefours…

Mais il existe une catégorie de personnes pour qui les expériences phygitales ne sont pas juste “normales”. En effet, pour les personnes ayant un handicap, elles représentent une amélioration de l’accessibilité. Les expériences phygitales combinent le meilleur des deux mondes pour lever les obstacles liés à l’accessibilité. Et aussi promouvoir l’inclusion.

Voyons ensemble quelles formes les expériences phygitales prennent pour améliorer l’accessibilité d’un établissement !

C’est quoi une expérience phygitale ?

Tout d’abord, il faut bien comprendre ce qu’est le concept de phygital. Le mot mélange “physique” et “digital” pour démontrer comment le phygital combine les deux mondes.

Le phygital utilise la technologie pour relier le monde digital et le monde physique. Le but est de fournir aux usagers une expérience interactive unique.

Pour le dire simplement, la technologie est un moyen au service des usagers. Elle est ancrée dans le monde physique pour leur apporter un service supplémentaire au travers de solutions digitales.

Le phygital est comme un pont connectant les deux mondes pour le bénéfice des usagers.

Exemple d’une expérience phygitale

Le jeu “Pokémon GO” représente un parfait exemple d’une expérience phygitale. Peut-être que vous avez vous-même chassé des Pokémons ou que vous avez vu des personnes se rendre ridicules en les attrapant tous mais tout en s’amusant beaucoup.

Le jeu, sorti en 2016, utilisait la réalité augmentée et virtuelle ainsi que la géolocalisation pour que les usagers puissent attraper les Pokémons aux alentours avec leur smartphone.

Ils n’avaient qu’à se servir de l’appareil photo de leur smartphone et de leur GPS pour attraper les Pokémons et agrandir leur collection. Ils pouvaient les trouver près de leur lieu de travail, arrêt de bus, rues…, partout autour d’eux.

Le jeu a créé une toute nouvelle expérience sociale et phygitale. On pouvait facilement repérer les joueurs puisqu’ils étaient seuls avec leur smartphone. Mais ça ne les empêchait pas de partager des astuces entre eux sur les endroits où trouver ces petits monstres qu’ils adoraient tous.

Ils pouvaient tous se retrouver dans le monde réel et pas seulement derrière un écran depuis leur maison confortable. Cela permettait de créer une expérience phygitale interactive.

Qu’est-ce qu’une expérience phygitale implique pour les personnes en situation de handicap ?

Au travers des expériences phygitales, l’accessibilité et l’inclusion peuvent aller plus loin.

Comme vous le savez peut-être, la loi handicap de 2005 a pour but de prévenir toute forme de discrimination contre les personnes ayant un handicap. Elle liste une série d’obligations pour que tous les lieux de notre quotidien leur soient accessibles : établissements recevant du public, carrefours avec feux sonores, lieux de travail pour les employés handicapés, réseaux de transport en commun, logement…

Mais il y a des limites à ce qu’il est possible d’atteindre en termes d’accessibilité physique au sein d’infrastructures complexes. Surtout celles qui ont été construites au siècle dernier. Il peut s’avérer impossible de rénover une très ancienne infrastructure car cela serait trop coûteux.

C’est le cas du métro de la ville de New York. Il a été mis en service en 1904. A cette époque, l’accessibilité n’était pas considérée au moment de sa conception. Aujourd’hui, les usagers ayant un handicap font les frais d’un manque d’accessibilité.

Le réseau de métro de New York s’est engagé à améliorer son accessibilité. La Metropolitan Authority Transportation (MTA) s’est même tournée vers l’innovation afin d’atteindre cet objectif.

Comment l’innovation promet de révolutionner l’accessibilité dans le métro de New York

En plus de prévoir l’installation d’équipements d’accessibilité physique comme des ascenseurs et des rampes d’accès, la MTA teste en ce moment l’application de guidage intérieur Evelity pour les usagers handicapés à la station Jay St-MetroTech.

Escaliers du quai de la station de métro Jay Street qui teste Evelity comme expérience phygitale

Cette application a spécialement été conçue pour répondre aux besoins des personnes en situation de handicap. Elle s’adapte au profil des usagers.

Ce qui signifie que pour guider une personne en fauteuil roulant, Evelity lui fournit des trajets sans aucune marche. Pour une personne aveugle ou malvoyante, l’application va lui donner des instructions pas à pas grâce à son lecteur d’écran.

Dans cette situation, les usagers ayant un handicap bénéficient d’une expérience phygitale quand ils prennent le métro. Une expérience personnalisée en fonction de leurs besoins et capacités. Ils ont le meilleur des deux mondes en termes d’accessibilité.

En effet, les usagers en situation de handicap améliorent leur mobilité et conservent leur autonomie.

Une expérience phygitale comme celle-ci leur permet d’avoir un accès plus complet à un réseau de transport. Surtout dans les cas où des problèmes techniques ou topographiques l’empêchent d’être accessible à tous à travers des équipements physiques. 

C’est une expérience que vivent tous les usagers du métro marseillais. Aujourd’hui, l’application Evelity est déployée dans tout le réseau de la ville phocéenne

Un usager non-voyant utilise Evelity

Quels sont les bénéfices à implanter du phygital au sein de votre lieu ?

Les bénéfices sont multiples lorsque vous mettez en place une expérience interactive phygitale pour les usagers ayant un handicap :

  • Vous allez plus loin que la réglementation accessibilité pour que votre lieu soit complètement accessible.
  • Vous mettez la technologie au service des usagers handicapés. Il s’agit juste d’un moyen pour atteindre un but final.
  • Vous vous focalisez sur l’usage et pas seulement sur les obligations légales et les normes. Le but est de vous mettre à la place de vos usagers pour comprendre leurs besoins. Mais aussi comment ils se déplacent au sein de votre établissement et comment ils utilisent vos équipements et services.
  • Vous rendez aux usagers ayant un handicap la place qui leur revient de droit dans notre société. En plus, cela ne concerne pas seulement les 12 millions de Français handicapés mais nous tous. C’est une opportunité de promouvoir l’inclusion. 

Découvrez la perspective unique de Gabrielle Halpern, Docteur en philosophie, sur l’inclusion dans son interview :

“Hybridation” ou “inclusion”, le débat est lancé !

Vous souhaitez tout savoir sur l'accessibilité ? Découvrez le dossier complet !

Dans quelles situations une expérience phygitale peut-elle améliorer l’accessibilité et l’inclusion ?

Tout comme le fait que la loi handicap s’adresse à tous les domaines de notre vie, l’expérience phygitale, elle aussi, peut se mettre en place dans chacun d’entre eux.

Piétons en situation de handicap

Commençons par le fait de se déplacer en ville. Quand vous êtes aveugle ou malvoyant, comment faites-vous pour savoir que vous êtes dans la bonne direction ?

Tokyo au Japon a répondu à cette question en utilisant des blocs tenji.

Il s’agit de marquages podotactiles jaunes disposant d’un QR code. Cette signalétique podotactile aide les personnes aveugles ou malvoyantes à se diriger aux intersections, à l’intérieur de stations de métro et devant les établissements recevant du public.

Leurs bosses arrondies indiquent un feu de signalisation, l’entrée d’une gare ou bien la fin d’un quai et leurs lignes parallèles les aident à trouver leur chemin.

La couleur jaune est importante car elle met en lumière le contraste visuel. Par conséquent, il est mieux perçu par les personnes malvoyantes.

Depuis les années 1960, les personnes aveugles ou malvoyantes au Japon utilisent ce système. Mais il a été mis à jour pour les aider à s’orienter plus facilement : une application qui scanne les QR codes posés sur les blocs tenji a été créée.

Grâce à l’application shikAI, les personnes ayant un handicap visuel peuvent savoir où les blocs tenji mènent et la distance restante à parcourir.

Une fois de plus, c’est la combinaison de l’équipement physique et d’une solution digitale qui améliore l’accessibilité d’une ville.

Usagers en situation de handicap

Nous avons mentionné plus haut Evelity pour les métros de New York et Marseille ainsi que leurs usagers handicapés.

Mais des applications de guidage intérieur comme celle-ci peuvent être utilisées au sein de tous types d’établissements complexes : centres commerciaux, hôpitaux, smart buildings, mairies, universités

Que ce soit au sein d’établissements neufs ou existants, utiliser une technologie pour pallier les barrières liées à l’accessibilité peut faire une différence pour les personnes ayant un handicap.

Une expérience phygitale leur offre les mêmes opportunités qu’à tout le monde. Elles peuvent aller n’importe où et avoir accès à tous les services. Il n’y a plus de limitation. Et toutes les portes sont et restent ouvertes.

Le guide complet de l’accessibilité PMR : des solutions inclusives pour tous les types de profils !

Faites l'autodiagnostic de votre ERP ! Je le télécharge !

Visiteurs en situation de handicap

Les musées se sont toujours dévoués à apporter la culture à tous, y compris les personnes handicapées. Ils ont installé des rampes d’accès et ont fait baisser les œuvres d’art pour les visiteurs en fauteuil roulant. Ils ont mis en place des maquettes tactiles pour que les personnes aveugles ou malvoyantes puissent les toucher…

Toutes ces actions rendent l’art accessible. Mais les musées se sont aussi tournés vers les nouvelles technologies comme la réalité augmentée et virtuelle pour à la fois être accessibles et apporter à leurs visiteurs une expérience phygitale interactive.

Par exemple, la Salle des Verres au musée du Louvre à Paris a choisi Tactile Studio, une agence de design inclusif qui promeut les arts et la culture pour tous, afin de créer une expérience phygitale pour leurs visiteurs. 

Il s’agit d’une maquette de l’un des palaces d’Henri II capturant toutes les salles et les meubles. Elle est également équipée d’une console “sensitive” pour que les visiteurs puissent interagir avec les différentes salles grâce à un éclairage interactif.

Avec cette console “sensitive”, les visiteurs peuvent en savoir plus sur les salles du palais et leur histoire. Ils peuvent aussi se localiser au sein du palais.

La console agit comme une station de médiation : elle est composée de textes informatifs et de pictogrammes pour chacune des salles avec également des capteurs infrarouges. Les visiteurs n’ont qu’à passer leur main au-dessus des capteurs pour allumer les salles.

Mais il y a plus : une station sensorielle permettant une exploration tactile et sonique. Grâce au plan d’orientation tactile, les visiteurs peuvent se localiser ainsi que les œuvres telles qu’elles étaient situées durant le règne de Henri II.

Les visiteurs aveugles ou malvoyants peuvent toucher la maquette d’un casque d’un guerrier et s’immerger dans cette œuvre d’art. Ils disposent également de textes en braille avec d’autres informations.

Tout cela permet aux visiteurs handicapés de s’immerger dans la France de Henri II et d’interagir avec les œuvres d’art. 

Culture pour tous : comment rendre les musées accessibles aux personnes en situation de handicap ?

Un autre musée a misé sur une expérience phygitale pour ses visiteurs ayant un handicap. Il s’agit de la Maison Victor Hugo à Paris.

Une fois de plus, on retrouve Evelity, l’application de guidage intérieur. Mais ici, elle ne fait pas que guider les visiteurs en situation de handicap de salle en salle. Elle leur offre également du contenu de médiation géolocalisé.

Evelity agit donc également comme un guide en donnant aux visiteurs des explications sur les œuvres qu’ils croisent lors de leur parcours.

Une expérience unique afin de mieux découvrir les œuvres et les comprendre. Un accès à la culture réussi et complet !

Grâce aux expériences phygitales, les personnes ayant un handicap peuvent entrer dans un nouveau monde. Un monde où elles peuvent bénéficier d’équipement physique et de solutions digitales pour interagir, s’orienter, apprendre, toucher, entendre et voir. Cela favorise l’accessibilité et l’inclusion de tous les établissements quels qu’ils soient.

Le phygital est un concept qui peut révolutionner leur place dans notre société. Elles n’ont pas à être passive et à être accompagnées pour se rendre dans un lieu. Elles peuvent maîtriser leurs actions et leur mobilité.

Le guide complet de l'accessibilité ERP ! Je le veux !

Vous voulez savoir comment la technologie peut faciliter la vie des personnes ayant un handicap ? Découvrez nos articles :

Intelligence artificielle : quand la technologie révolutionne le handicap

Le smartphone, une révolution pour les personnes aveugles et malvoyantes !

Et si le handicap était un moteur d’innovation de la Smart City ?

Publié le 23 mai 2022

Evelity, première solution de guidage tout handicap en intérieur

Carole

Carole

En tant que content manager chez Okeenea, j’écris des articles de fond sur l’accessibilité sous toutes ses formes et je passe à la loupe toutes les idées reçues liées au handicap.
Le Webzine OKEENEA
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse