Comment communiquer efficacement sur vos feux sonores : des exemples de villes à copier



Vous avez investi dans l’installation de feux sonores. Il est temps maintenant de le faire savoir aux principaux intéressés, les personnes aveugles et malvoyantes qui n’attendent que ça pour gagner en autonomie dans leurs déplacements. Comment vous y prendre ? Quelles sont les informations à transmettre, les canaux à utiliser ? Nous vous présentons dans cet article les méthodes privilégiées par les villes qui ont pris le sujet à bras-le-corps.

Les feux sonores favorisent la mobilité et l’autonomie des personnes aveugles ou malvoyantes. En effet, les messages qu’ils émettent leur indiquent quand le feu piéton est vert mais aussi le nom des rues leur garantissant ainsi de pouvoir traverser en toute sécurité et d’effectuer leurs déplacements du quotidien de façon spontanée. Comme tout un chacun, les personnes aveugles ou malvoyantes aspirent à profiter pleinement de leur ville. Qu’ils s’agissent de petites communes ou bien de grandes métropoles, les villes se doivent de rendre leur voirie accessible en mettant en place des feux sonores activés à la demande des usagers ayant une déficience visuelle. Il s’agit là d’une obligation définie par la réglementation accessibilité de la voirie, à commencer par la loi du 11 février 2005 sur le handicap.

Petit tour d’horizon des solutions mises en place et des villes qui ont déjà tout compris !

Accessibilité de la voirie : bien informer les usagers ayant une déficience visuelle

Pour les personnes aveugles ou malvoyantes, se déplacer signifie effectuer des recherches au préalable pour bien s’approprier un lieu ou un trajet. Où se situe exactement l’entrée d’un bâtiment ? Quelle est la station de métro la plus proche ? D’ailleurs, est-ce un métro accessible ? Tout cela demande de la préparation pour trouver sur Internet toutes les informations nécessaires afin de faire son trajet de façon sereine et en toute sécurité.

L’engagement des villes envers leurs citoyens aveugles ou malvoyants

Zoom sur un feu vert piéton

Internet a désacralisé l’information et grâce à une accessibilité numérique de plus en plus performante, il est facile pour les personnes ayant un handicap visuel de surfer sur le Web. Elles peuvent donc savoir le nombre de feux sonores mis en place dans leur ville ainsi que leur emplacement. La métropole de Lyon fournit toutes ces informations sur une page dédiée aux feux à synthèse vocale : les 1315 carrefours équipés de feux sonores sont donc listés. En complément, l’utilisation de la télécommande pour les activer y est parfaitement détaillée. Cette télécommande déclenche les feux sonores à la demande des usagers. Les télécommandes sont disponibles à la mairie et données gratuitement aux habitants aveugles ou malvoyants. Une démarche qu’on ne peut que saluer et encourager ! 

La ville de Bourg-en-Bresse a opté pour le même fonctionnement : une liste des feux sonorisés et un mode d’emploi de la télécommande disponibles en téléchargement. La ville avait fait appel à Okeenea Tech, expert et inventeur des feux sonores, pour équiper ses carrefours. Un audit complet du parc était alors nécessaire pour contrôler la conformité des installations avec la réglementation. Partir sur une base saine est toujours une bonne chose !

Annecy suit une démarche similaire puisqu’à l’occasion du regroupement de 6 communes avoisinantes et de la création de la commune nouvelle d’Annecy, la ville a récemment voulu établir un diagnostic de son parc de feux afin de se rendre compte des travaux de mise en accessibilité à programmer. Cet état des lieux leur permet de savoir l’état de fonctionnement des feux sonores et leur niveau de conformité. A partir de ces données à jour, Annecy va pouvoir communiquer efficacement à ses usagers aveugles ou malvoyants et leur fournir un service optimal. Une ville à l’écoute de TOUS ses citoyens !

Les associations : des intermédiaires efficaces sur le terrain

A l’occasion de la journée mondiale de la vue le 8 octobre, la ville de Niort a distribué gratuitement 10 télécommandes à des personnes ayant une déficience visuelle. Lors de leur retrait, une liste des carrefours équipés de feux sonores leur a également été remise. Ici, les associations Valentin Haüy et des Chiens guides d’aveugles en Deux-Sèvres ont accompagné le projet et constituent également une source d’informations continuelle pour leurs adhérents. L’événement a été suivi par la presse qui participe à sensibiliser et à informer les habitants sur la pertinence des feux sonores. L’information est donc décuplée dans la ville de Niort !

Les associations jouent un rôle déterminant pour informer les personnes aveugles ou malvoyantes comme c’est le cas au Havre. Elles n’ont qu’à contacter l’association Point de Mire pour obtenir la liste des feux sonores. Cette association délivre gratuitement des télécommandes comme l’association Louis Delamare et le Service Handicap dans la Ville. Des associations dynamiques qui font bouger les choses dans leurs villes !

Feux sonores où le feu piéton est rouge

Même dans une petite commune comme Moissy-Cramayel en Seine et Marne, l’information sur le retrait des télécommandes pour feux sonores se déploie via plusieurs médiums : la mairie, le journal local, la CCA (Commission Communale d’Accessibilité), les services sociaux et l’espace senior. Cela permet de toucher tout le monde, aussi bien les usagers aveugles ou malvoyants qui ont besoin d’informations précises que les habitants voyants qui comprennent l’enjeu des feux sonores et leur importance. 

Mais toutes les villes doivent se rendre compte de ce que les feux sonores apportent aux personnes ayant un handicap visuel : une meilleure autonomie et une liberté de mouvement !

La collecte des données d’accessibilité : le nouvel enjeu des villes

L’information autour des feux sonores peut également se faire via la collecte des données d’accessibilité rendue obligatoire par la loi d’orientation des mobilités de 2019 (LOM). Cela représente un enjeu réel pour les villes car un système mis à jour sera pertinent pour toutes les parties impliquées, aussi bien les opérateurs et les prestataires de services publics ou privés que les usagers. Et cela, Paris l’a bien compris puisque notre capitale a un site spécialement dédié à l’open data sur lequel on retrouve la liste des modules sonores des feux ainsi que leur emplacement. Toutes les informations sont donc disponibles en quelques clics pour tous types de profils et elles sont régulièrement mises à jour !

Scooters arrêtés aux feux

D’autres villes appliquent la collecte des données d’accessibilité comme La Rochelle. Un partage et une mise à disposition des informations utile et bénéfique à tout le monde !

Les feux sonores : usage et fonctionnement pour la mobilité des personnes aveugles ou malvoyantes 

Suite à la loi handicap du 11 février 2005, les villes de plus de 1000 habitants sont tenues de respecter la chaîne de déplacement des personnes en situation de handicap et de faire les aménagements nécessaires pour l’accessibilité de sa voirie et ses espaces publics. C’est là que les feux sonores prennent tout leur sens puisqu’ils permettent à 1,7 million de personnes ayant un handicap visuel en France de traverser la rue en toute sécurité. 

A chaque ville d’établir son Plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics (PAVE) en fonction de ses besoins. Pour un travail sur-mesure, elles peuvent se faire accompagnées par des experts comme l’a fait Annecy avec Okeenea Tech comme cité précédemment. Connaître réellement l’état des lieux de ses équipements est gage de temps pour les villes : quels sont les feux à équiper de modules sonores ? Comment prioriser les investissements ? Combien de télécommandes sont nécessaires ?

De nombreuses villes distribuent gratuitement à leurs citoyens ayant une déficience visuelle des télécommandes comme la télécommande EO Evasion fabriquée par Okeenea Tech. Il s’agit d’une télécommande correspondant à la norme française NFS 32002 donc parfaitement conforme en plus d’être indispensable aux usagers aveugles ou malvoyants ! 

Et ce n’est pas le seul moyen permettant aux personnes ayant un handicap visuel de déclencher les feux sonores. Les usagers peuvent également utiliser l’application MyMoveo (une mise à jour est à venir). Rappelons que le smartphone est très prisé par les personnes aveugles ou malvoyantes qui utilisent tous les jours des applications spécialement créées pour améliorer leur autonomie ! Avec MyMoveo, les usagers activent facilement les feux sonores lorsqu’ils en ont besoin. 

Il n’y a pas que les feux sonores qui peuvent être déclenchés grâce à une télécommande et l’application MyMoveo. Les balises sonores NAVIGUEO+ HIFI profitent également de ces outils. Ce sont des balises qui servent à localiser des points d’intérêt comme les entrées de bâtiment ou bien de stations de métro donc extrêmement efficaces pour aider les personnes aveugles ou malvoyantes à se repérer ! On a ainsi des outils avec un double usage pour mieux répondre à leurs besoins ! Dans un monde où la Covid est malheureusement bien présente et où il faut éviter tout contact inutile, le bouton poussoir intégré aux feux tricolores est plus que obsolète ! (Découvrez comment s’adapte notre collègue Lise, experte en accessibilité et déficiente visuelle dans son article Série noire pour une canne blanche – Episode 11 : La Covid de l’horreur.)

Installer des feux sonores dans sa ville, c’est donc favoriser la mobilité des personnes ayant un handicap visuel dans un environnement sûr et participer à créer une société plus inclusive où tout le monde bénéficie des mêmes services. 

Rendre les villes accessibles : un tremplin pour le tourisme ? 

Pour les personnes avec un handicap visuel, se déplacer peut être compliqué et stressant. Mais une ville qui bénéficie de feux sonores est tout de suite plus accueillante et cela facilite grandement leurs déplacements. Des villes bien équipées et qui prônent l’accessibilité peuvent donc attirer des touristes ayant une déficience visuelle. 

Logo destination pour tous

Et c’est bien ce que revendique la marque d’Etat Destination pour Tous (DPT) : un tourisme accessible qui valorise tout un territoire. Il s’agit d’un label qui récompense les territoires où il y a une démarche d’accessibilité globale. Nous vous en avions déjà parlé dans notre article “Tourisme & Handicap”, “Destination pour Tous”, deux marques d’Etat pour des lieux de vacances accessibles à tous ! La mise en accessibilité de la voirie fait bien partie des critères de ce label, ce qui signifie que même les feux sonores, a priori un élément auquel on ne pense pas pour le tourisme, participent à mettre une ville sous les projecteurs et la faire briller ! 

La ville d’Amiens en bénéficie puisque c’est la première ville de France à avoir le label Destination pour Tous, niveau Or ! En misant sur une accessibilité pour toutes les familles de handicap, Amiens attire des touristes de différents profils venus de tout le pays ou de l’Etranger. La mobilité des touristes aveugles ou malvoyants est au cœur de leurs engagements puisque la chaîne de déplacement est bel et bien garantie : les carrefours du centre-ville reliant les différents sites touristiques les plus visités sont tous équipés de feux sonores. L’office de tourisme de la ville offre le meilleur accueil possible à un public ayant un handicap et fournit un guide détaillé de tous les lieux rendus accessibles.  

Amiens n’est pas la seule ville à s’adapter aux besoins des personnes aveugles ou malvoyantes puisque l’office de tourisme de la ville de Lyon donne à ses visiteurs un plan en relief et contrasté, spécialement conçu pour que les visiteurs s’approprient la ville à leur manière. 

Quant à notre capitale qui reçoit des millions de touristes chaque année, son guide pratique dédié aux visiteurs en situation de handicap est disponible aussi bien en français qu’en anglais, l’idéal pour toucher un maximum de personnes. 

L’accessibilité de la voirie représente un réel enjeu pour les villes. C’est grâce à cela qu’elles peuvent se démarquer et attirer des touristes avec des profils différents. La Smart City ne cesse d’évoluer pour favoriser l’inclusion de tout le monde et cela passe donc par des feux sonores opérationnels et bien situés !

Les feux sonores vous intéressent ? Découvrez nos autres articles :

Quand équiper un carrefour de feux sonores ?

Feux sonores : comment vous conformer à la nouvelle réglementation ?

Publié le 2 novembre 2020

Renvoi vers le site Okeenea Tech

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse