Les chiffres du handicap dans le monde : état des lieux en 2021

Le monde compte actuellement plus d’1 milliard de personnes en situation de handicap. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé “est handicapée toute personne dont l’intégrité physique ou mentale est passagèrement ou définitivement diminuée, soit congénitalement, soit sous l’effet de l’âge ou d’un accident, en sorte que son autonomie, son aptitude à fréquenter l’école ou à occuper un emploi s’en trouvent compromises”.

Quels sont les différents types de handicaps ? Combien de personnes sont touchées ? Quelles sont les populations les plus à risque ? Quel impact a le Covid-19 sur les personnes en situation de handicap ? Nous faisons le point sur les chiffres et les faits marquants à travers le monde. C’est parti !

Combien de personnes en situation de handicap dans le monde ?

Chiffres du handicap dans le monde

Des personnes en situation de handicap vous n’en croisez jamais ? Et pourtant, l’OMS en a recensé plus d’1 milliard, cela représente un 6ème continent… et 20% d’entre elles vivent avec de grandes difficultés fonctionnelles au quotidien.

Le champ du handicap à l’échelle mondiale en quelques chiffres (selon l’OMS*) :

  • 253 millions de personnes seraient touchées par une forme de déficience visuelle soit 3,2% de la population mondiale dont 36 millions atteintes de cécité. C’est deux fois la population du Mexique** !
  • 466 millions de personnes ont une déficience auditive handicapante soit 6% de la population mondiale. C‘est la population de toute l’Union européenne !
  • 200 millions de personnes environ ont un handicap intellectuel (QI inférieur à 75) soit 2,6% de la population mondiale. C’est le nombre d’habitants que compte le Brésil !
  • 75 millions de personnes auraient besoin d’un fauteuil roulant au quotidien soit 1% de la population mondiale. C’est deux fois la population du Canada !

Handicap dans le monde

Si ces chiffres restent une moyenne évolutive, une chose est sûre : le nombre de personnes touchées par le handicap, quelle que soit sa forme, représente une part importante de la population mondiale, tout âge confondu.

Il est important d’ajouter que certaines personnes sont polyhandicapées et présentent des handicaps multiples. Ce qui explique pourquoi le nombre total de personnes handicapées dans le monde n’est pas égal à la somme des personnes handicapées par familles. En effet, une même personne peut être aveugle et sourde à la fois.

On entend quoi par déficience ?

  • Déficience visuelle : Cela concerne la vision de loin et la vision de près, mais aussi le champ visuel.
  • Déficience auditive : On parle de déficience auditive dès lors que l’on perd 20 décibels. Elle peut ne toucher qu’une seule oreille comme les deux. En fonction de leur perte d’audition, les personnes malentendantes bénéficient d’aides auditives, d’implants cochléaires ou d’autres dispositifs d’aide à l’audition, de sous-titres. Quand on parle des personnes sourdes, cela signifie qu’elles n’entendent plus ou pratiquement plus.
  • Déficience intellectuelle : L’OMS la définit comme “la capacité sensiblement réduite de comprendre une information nouvelle ou complexe, et d’apprendre et d’appliquer de nouvelles compétences (trouble de l’intelligence)”.
  • Trouble de la motricité : Sont touchées les personnes avec un handicap moteur ou une mobilité réduite. En fait, elles perdent tout ou partie de la capacité de mouvement. 

Explications des chiffres du handicap dans le monde

De plus en plus de personnes seraient touchées par le handicap chaque année. Ce sont souvent les populations les plus vulnérables qui sont le plus à risque. Aussi l’OMS affirme que “le nombre de personnes handicapées augmente en raison du vieillissement de la population et de l’augmentation des maladies chroniques”.

Un point sur les faits :

  • 80% des types de handicap surviennent entre 18 et 64 ans, c’est-à-dire la période où nous sommes des travailleurs actifs (selon la Disability Living Foundation)
  • En 2017, la population mondiale comptait 962 millions de seniors, soit 2 fois plus qu’en 1980 ;
  • 1 personne handicapée sur 2 n’a pas les moyens de se soigner ;
  • Les personnes handicapées ont une santé générale plus fragile ;
  • Le handicap crée une dépendance accrue et une participation restreinte à la vie en société ;
  • Le taux de pauvreté est plus important chez les personnes handicapées.

Ces écarts s’expliquent notamment par les obstacles rencontrés pour accéder aux services liés à la santé, l’éducation, le transport, l’information et au monde du travail – que beaucoup considèrent comme acquis.

Si on se concentre plus spécialement sur l’accès à l’éducation des enfants ayant un handicap, le constat est désolant : d’après l’UNICEF, environ 240 millions d’enfants dans le monde sont handicapés soit 1 enfant sur 10. Ils sont 49% plus susceptibles de ne jamais avoir été scolarisés par rapport aux enfants non handicapés.

En fonction de leur handicap, leur situation et le pays dans lequel ils vivent, les enfants ayant un handicap sont plus ou moins bien inclus dans la société. L’inclusion que nous mettons en place maintenant aura un impact significatif dans leur vie d’adulte.

Vous souhaitez tout savoir sur l'accessibilité ? Découvrez le dossier complet !

Une définition du handicap invisible

La notion de handicap invisible tire son nom des formes de handicap qui ne sont pas apparentes mais qui impactent pourtant sur la qualité de vie. Parmi elles, on retrouve des personnes atteintes de schizophrénie ou de surdité par exemple.

Loin des clichés représentant une personne handicapée dans un fauteuil roulant comme on peut le voir sur la signalétique habituelle aux quatre coins du monde, le champ du handicap regroupe une vaste étendue de troubles qu’ils soient sensoriels, cognitifs, psychologiques ou bien chroniques.

En France, 80% des handicaps sont invisibles !

Les personnes en situation de handicap face au coronavirus

L’année 2020 fut vraiment une année éprouvante avec la propagation de la Covid-19 partout dans le monde. On a aujourd’hui encore du mal à s’en défaire même si l’arrivée de plusieurs vaccins représente pour nous tous une lueur d’espoir.

Nous ne sommes pas tous égaux face à la maladie et la Covid-19 ne fait pas exception ! Et pour les personnes en situation de handicap, c’est encore plus frappant puisqu’elles ont dû relever des défis supplémentaires de par leur handicap ! Retour sur les conséquences que le coronavirus a eu sur elles. 

Lorsque l’on a un handicap visuel et que la perception de son environnement passe par le toucher, que faire quand on bascule dans un monde où on ne peut plus rien toucher ? Si notre collègue Lise Wagner, déficiente visuelle, est arrivée à nous en parler d’une façon détournée dans son article Série noire pour une canne blanche | Episode 11 : La Covid de l’horreur, il n’en est pas moins que la crise sanitaire a mis sur le banc un grand nombre de personnes aveugles ou malvoyantes dont les repères étaient complètement chamboulés. Sans parler de la peur que ce virus entraîne chez les autres qui n’osent même plus guider une personne aveugle dans le métro en proposant son aide et donc son coude !

Pour les personnes avec un handicap auditif, la communication avec les autres peut déjà être un défi de taille donc c’est sûr que de faire porter à tout le monde un masque recouvrant la moitié du visage n’aide ni à lire sur les lèvres de son interlocuteur ni à déchiffrer ses émotions. Valérie Caillaud, représentante de la fédération BUCODES SurdiFrance, nous l’a très bien expliqué dans son interview. Ne laisser personne à la traîne passe par penser à inclure toutes les catégories de personnes. Le masque inclusif en est la preuve même s’il n’est malheureusement pas encore assez déployé.

Comment faire comprendre à un enfant avec un handicap mental qu’il doit alors faire face à une nouvelle routine, enfermé chez lui ? C’est ce qu’ont dû faire de nombreux parents lorsque les écoles ont fermé et qu’ils ont dû s’occuper de leurs enfants en situation de handicap mental à plein temps et sans l’assistance d’aidants. Un chamboulement total pour les familles !

De plus, l’attestation en langage Facile à lire et à comprendre (FALC) a mis du temps à émerger, ce qui a compliqué le quotidien des personnes qui avaient besoin de ce justificatif pour toutes leurs actions du quotidien. 

De nombreux ERP ont dû instaurer un système d’entrée et de sortie spécifique pour éviter que trop de personnes ne se croisent. Pour les personnes en situation de handicap moteur, cela peut parfois impliquer de prendre un chemin plus long et donc se fatiguer plus vite ou bien de faire face à des couloirs devenus trop étroits pour les utilisateurs de fauteuil roulant. 

D’une manière générale, beaucoup de personnes vivant dans des maisons de retraite ou au sein d’établissements spécialisés se sont d’un coup retrouvées complètement coupées du monde extérieur et de leurs proches… Comme tout un chacun, cela a un impact plus ou moins important sur le bien-être mental des individus ayant un handicap ou non. Sans compter sur le fait que le risque de contamination est toujours présent dans les établissements et services médico-sociaux (ESMS) ou autres de par les soignants ou les aidants. Un stress constant et pesant pour les personnes en situation de handicap et leurs familles. 

L’arrivée de la Covid-19 a exacerbé les inégalités de notre société face à la maladie. En France, on a pris la décision de faire vacciner en priorité les personnes plus vulnérables, qu’elles soient âgées, à risque dû à certaines pathologies ou en situation de handicap, pour faire en sorte que tout le pays s’en sorte, à la manière d’une meute de loups qui place en tête les plus vulnérables et en dernier les plus “forts”. C’est ça la solidarité !

 

Pour conclure

Vous l’aurez compris, le handicap apparaît sous des formes très variées et progresse dans le monde entier. Si certains handicaps sont temporaires, d’autres en revanche affectent les actions du quotidien des personnes qui en souffrent sur le long terme.

S’intéresser aux handicaps, c’est s’intéresser à plus d’1 milliard de citoyens du monde qui n’attendent qu’une chose : un monde plus accessible !

 

Renvoi vers le site Okeenea Tech

Mis à jour le 26 novembre 2021

Sources :

*Rapport mondial sur le handicap de 2011

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/blindness-and-visual-impairment

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/deafness-and-hearing-loss

https://www.who.int/topics/disabilities/fr/

**Afin de rendre notre propos plus parlant, nous avons choisi d’être approximatifs sur le nombre d’habitants des pays mentionnés. 

Population en 2021 :

Mexique : 130 262 000 habitants

Union européenne : environ 450 millions d’habitants

Brésil : 213 993 000 habitants

Canada : 38 068 000 habitants

Lise

Lise

Créer une culture commune entre tous les acteurs engagés pour rendre la ville et ses services accessibles à toutes les personnes qui vivent avec un handicap, c’est ce qui m’anime au quotidien !
Le Webzine OKEENEA
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse