Non, les tablettes pour personnes à mobilité réduite ne sont pas des présentoirs publicitaires !

Non, les tablettes pour personnes à mobilité réduite (PMR) ne sont pas des présentoirs publicitaires ! C’est pourtant ce qu’on pourrait croire en voyant amoncellement de prospectus dessus dans certains établissements recevant du public. Résultat : lorsqu’une personne en fauteuil roulant veut s’en servir, il faut d’abord débarrasser !

 

Mobilier adapté dans une agence bancaire

Tablette PMR dans une agence bancaire

Chez OKEENEA, nous installons tous les jours des équipements pour améliorer l’accessibilité des établissements recevant du public aux personnes handicapées. Et parmi ceux-ci figurent les tablettes pour personnes à mobilité réduite (PMR). Celles-ci permettent de rendre un comptoir d’accueil conforme à la réglementation accessibilité, et plus précisément à l’article 5 de l’arrêté du 8 décembre 2014.

Pourquoi un mobilier adapté aux personnes à mobilité réduite et plus particulièrement une tablette PMR ?

Pour qu’une personne en fauteuil roulant puisse s’approcher en passant ses jambes dessous, poser ses affaires, s’installer pour lire un document ou remplir un formulaire. C’est quand même beaucoup plus pratique pour pouvoir accéder aux services comme tout le monde ! Alors si la tablette est déjà recouverte de piles de papiers, c’est compliqué.

Conclusion, mauvaise nouvelle si vous avez déjà investi dans l’acquisition d’un mobilier pour les personnes à mobilité réduite, ceci ne vous dispense pas de vous offrir un magnifique support PLV ! Et là-dessus, nous ne sommes malheureusement pas compétents…

 

Que dit la loi sur le mobilier adapté aux personnes à mobilité réduite et notamment dans le cas de tablettes PMR ?

« Les banques d’accueil et mobiliers en faisant office sont utilisables par une personne en position ” debout ” comme en position ” assis ” et permettent la communication visuelle de face, en évitant l’effet d’éblouissement ou de contre-jour dû à l’éclairage naturel ou artificiel, entre les usagers et le personnel. Lorsque des usages tels que lire, écrire ou utiliser un clavier sont requis, une partie au moins de l’équipement présente les caractéristiques suivantes :

– une hauteur maximale de 0,80 m ;

– un vide en partie inférieure d’au moins 0,30 m de profondeur, 0,60 m de largeur et 0,70 m de hauteur permettant le passage des pieds et des genoux d’une personne en fauteuil roulant. »

Arrêté du 8 décembre 2014, article 5

Offres pour points de vente

mautic is open source marketing automation