Handicap dans les grandes écoles : les associations étudiantes montent au créneau | Interview de Soline Toussaint, Présidente de l’association HEC Paris Handicap

Nous avons vu lors de notre dernier article tout ce que la prestigieuse école HEC Paris met en place pour accueillir les étudiants en situation de handicap. Le but étant de les accompagner tout au long de leur parcours académique et même au-delà. Sensibiliser tous les étudiants et le personnel reste primordial afin de favoriser l’inclusion des étudiants en situation de handicap. 


Mais cette inclusion ne se fait pas seulement au niveau des référents handicap. L’association HEC Paris Handicap, une association étudiante, travaille en étroite collaboration avec la Mission Handicap de l’école pour couvrir les besoins des étudiants en situation de handicap concernant aussi bien leur cursus que leur vie sociale sur le campus.

Soline Toussaint, Présidente de l’association, nous dévoile toutes les actions engagées de l’association !

 

Bonjour Soline, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Soline, j’ai 24 ans et je suis actuellement en Master 2 à HEC Paris. Je suis la Présidente de l’association HEC Paris Handicap que j’ai co-fondée en septembre dernier.

Portrait de Soline Toussaint
Soline Toussaint

Pouvez-vous nous en dire plus sur cette association pour la sensibilisation au handicap que vous avez co-fondée ?

Nous avons créé l’association HEC Paris Handicap avec un double objectif : sensibiliser et accompagner. 

Nous souhaitons accompagner les apprenants en situation de handicap au cours de leur vie académique et professionnelle en étant le point de relais entre les apprenants, les Alumni, les référents handicap et les entreprises cherchant à s’impliquer autour de l’inclusion. 

Nous voulons également sensibiliser l’ensemble de la communauté d’HEC Paris et ses partenaires au handicap en organisant des événements sur le campus en lien avec les associations de l’école et les entreprises.

Dialogue en langue des signes dans un Café Silence
Café Silence pour sensibiliser à la langue des signes

Pourquoi a-t-elle été créée ?

Plusieurs étudiants se sont impliqués aux côtés de l’administration pour mettre en place une mission handicap à HEC Paris. Il nous a alors paru naturel de prolonger cet engagement en fondant une association par et pour les étudiants. Il est souvent plus simple de toucher les jeunes lorsque l’initiative vient d’une association étudiante plutôt que de l’administration. 

En espérant que le contexte sanitaire le permette, quelles sont vos actions à venir ?  

Les idées ne manquent pas et nous espérons pouvoir bientôt les mettre en œuvre. 

Nous souhaitons tout d’abord organiser des tables rondes avec des personnalités d’horizons divers pour proposer des regards croisés sur le handicap : sportif paralympique, manager/RH/PDG, salarié en situation de handicap, président d’association etc. Nous voulons aussi organiser des ateliers handisports, des projections de films et des journées de sensibilisation pour changer le regard sur le handicap. 

Afin de toucher le plus grand nombre de personnes, intégrer la notion d’inclusion dans certains cours fait partie de nos objectifs. Ce sera déjà le cas dès avril avec un module sur la diversité et l’inclusion qui sera intégré dans la Chaire LVMH. Nous souhaitons aussi définir un plan de communication fort afin d’utiliser les réseaux sociaux pour communiquer les chiffres-clés, certains débats de société, des vidéos de sensibilisation et faire connaître certaines maladies et les gestes à adopter. 

Enfin, nous voulons faciliter l’entrée dans la vie active des personnes en situation de handicap en organisant des ateliers CV, lettre de motivation et de mentorat avec des entreprises partenaires. Nous souhaitons également encourager des étudiants en situation de handicap à postuler à HEC Paris pour nous rejoindre !

Toutes ces actions passent par le développement de relations fortes avec les autres associations (internes à HEC ou non) et les entreprises partenaires d’HEC Paris. Notre enjeu principal est de sensibiliser le maximum de personnes, et pas seulement celles directement touchées par le handicap. Nous sommes convaincus que c’est en changeant le regard des futurs managers et décideurs que nous parviendrons à faire évoluer la perception du handicap en entreprise et dans la vie quotidienne.

HEC a mis en place toute une politique pour l’accueil du handicap, travaillez-vous main dans la main avec les référents handicap ? Le corps enseignant ? Si oui, comment ?

HEC Paris a créé une Mission Handicap pour accompagner au mieux les personnes en situation de handicap à HEC Paris, qu’elles soient apprenants ou employés. Il est primordial que toutes les parties prenantes soient représentées et qu’elles travaillent main dans la main afin de créer des synergies. Ainsi, service carrières, administration, professeurs, référents handicap, étudiants se côtoient autour de la table et peuvent compter sur le soutien des services juridiques et de la communication d’HEC Paris. 

De notre côté, nous avons à cœur de porter la voix des apprenants, peu importe leur programme (Grande Ecole, Mastère Spécialisé, Doctorat, MBA, EMBA…) dans cet écosystème en participant régulièrement aux échanges. Nous sommes ainsi en contact étroit avec les référents handicap dédiés aux étudiants, dont certains sont professeurs ou encore membres de l’administration.

HEC compte plus d’une centaine d’associations, créez-vous des passerelles avec certaines d’entre elles ? 

HEC Paris compte en effet plus de 160 clubs étudiants ! Afin de toucher le plus grand nombre de personnes, et notamment celles qui ne se sentent pas concernées par le handicap, il est crucial de développer des relations fortes avec les autres clubs étudiants. Cela donnera une plus grande portée à nos actions en nous apportant de la visibilité sur le campus. 

Nous devions organiser la projection du film Hors Normes en partenariat avec l’association de cinéma Making Of en novembre dernier mais celle-ci a été reportée en attendant que la situation sanitaire nous le permette. Nous allons organiser une table ronde avec l’association HEC Débats. Le média étudiant KIP a également publié un article sur le handicap. Nous souhaitons enfin inclure les associations sportives pour l’organisation des ateliers handisports, lors du MBAT, grand rassemblement sportif européen organisé par les étudiants du MBA d’HEC Paris sur le campus, par exemple.

Un atelier d'étudiants autour du handicap

Votre vœu pour 2021 et les années à venir ? 

Actuellement en dernière année à HEC Paris, je serai diplômée en juin prochain. J’espère donc que d’autres étudiants s’impliqueront pour faire perdurer l’association. Je souhaite que la situation sanitaire s’améliore afin que nous puissions reprendre nos activités. Enfin, je souhaite que le handicap ne fasse plus peur, mais qu’il soit perçu pour ce qu’il est : une force et une richesse pour les personnes en situation de handicap, mais également pour tous ceux qui les côtoient et travaillent à leurs côtés.

Crédits photo de couverture : © Jean-Marc Biais

Retrouvez tout notre dossier sur l’accessibilité dans les universités et les grandes écoles : 

Grandes écoles et accueil du handicap | Le cas HEC | Interview de Cécile Marty, référente handicap

Les universités : oui, accessibilité rime bien avec attractivité !

Publié le 1er février 2021

Renvoi vers le site Okeenea bâtiment

Christine

Christine

De nature plutôt dynamique et toujours à l’affût d'échanges, je me charge aujourd’hui principalement de toutes les interviews. J’adore rencontrer ces acteurs inspirants qui font bouger les lignes et qui ouvrent le champ des possibles.
Le Webzine OKEENEA
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse