Questions à Armelle, malentendante – Deuxième partie

Cette semaine, nous retrouvons Armelle du blog Entendre l’essentiel. Après nous avoir livré un aperçu de son quotidien, elle nous explique quelles sont les solutions qui améliorent l’accueil des personnes malentendantes dans les lieux publics.

Lors de notre première interview, vous nous avez expliqué les difficultés que vous rencontrez dans votre quotidien et plus spécifiquement pour accéder à des loisirs comme le cinéma, le théâtre ou les cours de sport. Nous avons bien compris que ce qui vous aide le plus quand vous êtes face à une personne, ce sont des choses simples comme un bon éclairage, la limitation du bruit autour, un interlocuteur qui articule et parle sans se cacher la bouche, ni trop vite ni trop lentement.

La loi prévoit d’équiper de boucles à induction magnétique les guichets d’accueil de certains établissements recevant du public. Qu’en pensez-vous ?

C’est une bonne idée d’avoir créé une obligation de rendre les guichets d’accueil accessibles pour tous. Mais le système de boucle à induction magnétique ne va pas assez loin. Pourquoi ?

Sur les millions de personnes malentendantes, il n’y en a qu’environ 20% qui sont appareillées. Parmi ceux qui sont appareillés, tous n’ont pas de programme de boucle magnétique intégré à leurs appareils. Et parmi ceux qui ont ce programme intégré, tous ne savent pas s’en servir. Au final, même si ça part d’un bon sentiment, beaucoup de malentendants ne s’y retrouvent pas.

Vous avez raison. C’est pourquoi les fournisseurs et installateurs de boucles magnétiques proposent également des récepteurs pour les personnes qui ne sont pas appareillées. Ceux-ci permettent de recevoir le son avec un casque ou un écouteur. D’après ce que vous dites, ça semble indispensable.

Quels autres conseils donneriez-vous aux responsables d’établissements recevant du public pour améliorer leur accès ?

Pour améliorer l’accès d’un établissement, je pense qu’il faut d’abord réfléchir à ce que les gens (y compris les malentendants) viennent y chercher.

Pour les cinémas, il existe des systèmes qui permettent d’afficher les sous-titres du film sur un écran ou un smartphone pendant la projection. Pour moi, tout ce qui permet d’ajouter des sous-titres apporte une meilleure accessibilité pour la plupart des sourds et malentendants et c’est ce qui devrait être privilégié. Ou alors, au moins proposer des versions sous-titrées des films, y compris ceux qui sont en français et les dessins animés.

Pour les théâtres, des systèmes de casques de bonne qualité qui permettent d’augmenter le volume de façon individuelle sont utiles. Et la meilleure chose serait de surtitrer ou sous-titrer les spectacles, qu’il s’agisse de comédies musicales, de pièces de théâtre ou d’opéras. Cela devrait être possible dans la plupart des cas puisque le texte est connu, sauf pour les spectacles d’improvisation.

Pour les clubs de sport, je conseillerais d’investir au moins dans un bon micro et un bon système de sono, pour que la voix du prof puisse être mieux entendue.

En résumé, ce qui m’aide à mieux comprendre, dans l’ordre de préférence, c’est :

  • Les sous-titres
  • La concentration du son sur mes oreilles (le son doit être d’excellente qualité. Cela ne sert à rien d’acheter des casques de mauvaise qualité).
  • L’amplification du son (le son doit être d’excellente qualité là aussi, et il ne faut pas qu’il soit trop fort. Une amplification à 100 dB me fait fuir plus qu’autre chose).

Votre mot de la fin ?

A l’heure actuelle, l’accessibilité n’est pas toujours garantie pour les sourds et malentendants. Et c’est quelquefois très frustrant. La difficulté, je le reconnais, vient aussi du fait que chaque surdité est différente. Chaque personne perçoit les choses différemment. Pour certaines, les sous-titres sont le meilleur système pour tout rendre accessible. Pour d’autres, la boucle magnétique ou le Bluetooth seront meilleurs. Pour d’autres encore, ce sera un doublage en LSF. Les solutions sont nombreuses pour permettre une meilleure accessibilité. Ce que j’ai partagé ici reste avant tout mon opinion, basée sur mon vécu. J’espère que mes suggestions donneront de l’inspiration à ceux qui veulent bien faire !

Merci Armelle. Vous nous avez en effet bien éclairés sur les solutions qui rendent service aux personnes malentendantes en fonction des activités des différents lieux. On voit que ce n’est pas bien sorcier.

Vous devez rendre accessible un espace aux personnes malentendantes ? Découvrez notre première boutique en ligne dédiée aux boucles d’induction magnétique !

mautic is open source marketing automation