Handicap : quoi, qui et combien ?

40% de la population en France est confrontée à une situation de handicap de façon temporaire ou permanente. 12 millions de Français sur 65 millions déclarent avoir un problème de santé depuis au moins 6 mois et rencontrer des difficultés importantes dans leurs activités quotidiennes ou avoir eu un accident de travail dans l’année. Parmi eux, 80% ont un handicap invisible. Le handicap ne concerne donc pas seulement les personnes à mobilité réduite. Je vous propose donc un retour sur les formes et les chiffres du handicap.

Le handicap c’est quoi ?

La « Loi Handicap » de 2005 définit le Handicap comme ” toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant.”

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) donne quant à elle la définition suivante : « Est appelé handicapé celui dont l’intégrité physique ou mentale est progressivement ou définitivement diminuée, soit congénitalement, soit sous l’effet de l’âge, d’une maladie ou d’un accident, en sorte que son autonomie, son aptitude à fréquenter l’école ou à occuper un emploi s’en trouve compromise. »

Le handicap, ça concerne qui ?

Beaucoup plus de personnes qu’on ne le pense ! 12 millions de français au total, soit 20% de la population et cela peut aller jusqu’à 40% de la population en prenant en compte les situations de handicap temporaires. D’autant plus avec le vieillissement de la population : 1 français sur 3 aura plus de 60 ans en 2035. 61 % des déficients visuels par exemple sont des personnes âgées de plus de 60 ans. La déficience auditive progresse de 65% après 65 ans.

Ainsi l’INSEE estime que:

  • 13,4% des français ont une déficience motrice,
  • 11,4% sont atteints d’une déficience sensorielle (perte partielle ou totale d’un sens)
  • 9,8% souffrent d’une déficience organique (liée aux organes vitaux),
  • 6,6% sont atteints une déficience intellectuelle ou mentale,
  • 2 à 3% de la population utilise un fauteuil roulant.


12 millions de personnes en situation de handicap

Sous quelle forme et combien ?

  • Le handicap visuel :

La vue représente le sens le plus utilisé (à 80%).

Le handicap visuel regroupe à la fois les non-voyants (minoritaires) et les malvoyants. Ces derniers, les plus nombreux, rassemblent autant de formes de mal voyance qu’il y a de personnes mal voyantes. Si les personnes malvoyantes sont encore très attachées aux repères visuels (contrastes, couleurs, gros caractères…), les personnes non-voyantes recherchent en premier des repères sonores.

1,5 millions de personnes sont concernées. La première cause de déficience visuelle est la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Par ailleurs, plus cette perte de vue progressive arrive à un âge avancé, moins le cerveau réussit à s’adapter : la perte d’autonomie est d’autant plus importante.

Seules 15 000 personnes lisent le braille.

Voir nos solutions pour l’accessibilité pour les déficients visuels

  • Le handicap auditif

La déficience auditive concerne 5 à 7 millions de personnes en France, soit une personne sur 10. Cela est lié le plus souvent à l’âge ou à l’écoute de la musique prolongée. Un handicap qui peut devenir très important au niveau de la communication et de l’accès à l’information.

Seules 5% de ces personnes pratiquent la langue des signes. Beaucoup ont recours à l’écrit pour communiquer.

Quatre déficients auditifs sur cinq déclarent une ou plusieurs autres déficiences, le plus fréquemment d’ordre moteur (44 %).

Voir nos solutions pour l’aide auditive

  • Le handicap moteur

La mobilité réduite concerne environ 3,5 millions de personnes, soit 5,3 % de la population. Parmi ces personnes, 650 000 sont en fauteuil.

  • Le handicap intellectuel

Environ 700 000 personnes souffrent d’un handicap intellectuel (difficultés de l’apprentissage, du langage, ou retards mentaux). Il faut leur ajouter les personnes ayant un handicap psychique ou cognitif. Même si leurs capacités intellectuelles ne sont pas altérées, elles éprouvent des difficultés à les mobiliser. Ceci concerne notamment les personnes atteintes de la maladie Alzheimer, d’épilepsie etc.

Vous avez un projet ? Notre équipe est là pour vous accompagner en répondant à vos questions en vous accompagnant dans le choix des produits et même dans leur mise en oeuvre.

Contactez l’équipe OKEENEA au 04 72 53 98 26 ou via notre formulaire de contact.

mautic is open source marketing automation