Pourquoi choisir des bandes de guidage aux normes ?

Il existe sur le marché une multitude de bandes de guidage podotactiles pour les personnes aveugles ou malvoyantes. Depuis novembre 2015, la norme AFNOR NF P98‑352 définit les caractéristiques de ces produits. Mais est-elle obligatoire ? Pourquoi choisir des produits aux normes plutôt que d’autres, souvent moins chers ? Tout simplement parce que le respect de la norme vous offre de nombreuses garanties sur l’efficacité, la fiabilité et la durabilité du produit.

Bande de guidage 4C

Bande de guidage 4C

Une norme pour un produit durable

Répondre aux besoins des usagers, c’est bien, mais encore faut-il que ce soit sur le long terme ! On voit trop souvent des aménagements se dégrader dès quelques semaines d’utilisation en raison de la mauvaise qualité des matériaux choisis. La norme NF P98‑352 définit des critères et des méthodes de test pour certifier la résistance des produits à l’usure, aux variations de température et aux différents impacts. Pour un produit qui va être soumis à de nombreux passages de piétons, véhicules ou engins de nettoyage, c’est la moindre des choses !

Une norme pour garantir la sécurité

Issue de 3 ans de travaux, la norme NF P98‑352 met fin à toute interprétation subjective. Elle définit précisément les caractéristiques géométriques des bandes de guidage : nombre de nervures en relief, largeur, hauteur, longueur des modules, semelle, surface, etc. Ces caractéristiques géométriques sont définies avec la préoccupation de ne pas nuire aux usagers auxquels le dispositif n’est pas directement destiné. Cette norme indique aussi la méthode pour calculer le contraste visuel par rapport à l’environnement.  Mais la norme va encore plus loin en fixant un seuil de glissance exigeant pour prévenir les risques de chute.
Et la sécurité incendie n’est pas en reste avec des minimas rigoureux en termes de classement feux/fumées.

Bande de guidage simpleUne norme pour répondre aux besoins des usagers

Les personnes aveugles et malvoyantes ont besoin d’une aide à l’orientation dans les grands espaces comme les places, les parvis ou les vastes halls. Pour être efficace, un dispositif de guidage doit être continu, contrasté visuellement et tactilement. Avant que l’AFNOR ne s’empare du sujet et réunisse les différentes parties prenantes (usagers, maîtres d’ouvrage publics et privés, pouvoirs publics, maîtres d’œuvre et fabricants), on a vu apparaitre sur le marché toutes sortes de produits censés répondre à ces exigences mais qui ne le faisaient pas toujours.
Sachez que la réglementation accessibilité n’impose pas strictement le respect de la norme sur le guidage. Mais le faire vous permettra de vous mettre à l’abri des recours des personnes handicapées en étant sûr de répondre à leurs besoins !
Toutes ces spécifications techniques résultent d’un consensus entre tous les acteurs présents autour de la table, parmi lesquels les représentants des associations de personnes déficientes visuelles, mais aussi de personnes déficientes motrices, pour qui la présence d’un élément rapporté sur le sol risquait de poser problème.
Choisir un produit respectant la norme NF P98‑352 vous garantit donc à la fois l’efficacité du produit pour guider les personnes aveugles et malvoyantes mais aussi l’absence de gêne pour les autres usagers.

Pour finir, il faut bien avoir à l’esprit que la norme NF P98‑352 définit les caractéristiques des produits de guidage. Mais la manière dont ils sont installés a tout autant d’importance ! Pensez donc bien à demander à vos fournisseurs des garanties et références sur le mode de fixation. D’autre part, référez-vous au guide d’implantation édité par le CEREMA pour toutes les questions de tracé du cheminement et l’association éventuelle du guidage podotactile avec un balisage sonore. Vous trouverez également de nombreux conseils pour vos choix de produits et d’aménagements en parcourant ce webzine.

 

Vous avez un projet d'accessibilité ? Découvrez nos offres

mautic is open source marketing automation