Série Noire pour une Canne Blanche | Les CAPTCHAS

Les Captchas, vous ne voyez pas ce que c’est ? Ils sont pourtant partout sur le web, ils envahissent nos écrans notamment quand il s’agit d’acheter en ligne. Ils font partie des cauchemars pour l’accessibilité numérique. Voici mon histoire …

Quand une simple envie de déco se transforme en cauchemar

Il y a quelques semaines, prise d’une subite envie de renouveau, je me suis mise en quête de différentes petites choses pour l’aménagement de mon appartement sur le site d’une grande enseigne de bricolage. J’ai parcouru les rayons virtuels, les articles d’aide au choix sur le blog, les avis et commentaires…, j’ai rempli mon panier… Je me projetais déjà dans un futur merveilleux où tous mes problèmes de rangement seraient résolus, où ma cuisine serait ultra fonctionnelle, où je prendrais tous les matins mon petit-déjeuner sur une mignonne petite table parfaitement adaptée à mon balcon… Bref, j’étais prête à faire chauffer la carte bancaire.

Mais mon excitation s’est bien vite transformée en une terrible frustration. Pour valider mon panier et passer commande, il me fallait créer un compte client. J’ai soigneusement rempli le formulaire mais au moment de valider, c’est là qu’une phrase a mis fin à tous mes rêves : « Merci de saisir exactement le texte de l’image ci-contre. »

On a beau me remercier de recopier, l’image, je ne la vois pas. J’ai cherché un bouton vers une alternative audio, il n’y en avait pas. J’ai essayé de créer un compte via l’appli que j’ai tout spécialement téléchargé sur mon iPhone mais c’était la même chose… Adieu table, chaises, étagères, organiseurs de tiroirs et boites de rangement… Certes, j’aurais pu passer quelques coups de fil pour chercher un ami disponible qui aurait créé le compte pour moi, mais la perspective de commander sur un site présentant (peut-être sans que ses webmasters ne le sachent, mais quand même…) un tel obstacle à l’accessibilité m’a immédiatement refroidie. Je ne pouvais même pas envoyer un mail pour me plaindre car le formulaire de contact était lui aussi protégé par un CAPTCHA. J’ai tenté un appel téléphonique qui n’a jamais abouti non plus. Finalement, je suis allée voir ailleurs.

Episode-2_Captcha_Visuel

Mais qu’est-ce qu’un CAPTCHA ?

Les CAPTCHA se trouvent en général à la fin des formulaires en ligne. Ce sont des tests destinés à différencier les êtres humains des programmes informatiques malveillants. Mais dans les faits, ça a surtout pour conséquence de mettre à l’écart les êtres humains qui n’ont pas toutes leurs capacités sensorielles, mentales ou cognitives !

Les CAPTCHA prennent le plus souvent la forme d’une image avec des chiffres et des lettres déformés qu’il faut recopier dans une case pour pouvoir valider un formulaire. D’autres fois, c’est une mosaïque dans laquelle il faut sélectionner une ou plusieurs images en particulier : un chaton au milieu d’autres animaux par exemple. Comme ces tests sont faits pour déjouer les robots, ils ne sont évidemment pas solubles avec un lecteur d’écran ou un logiciel de reconnaissance de caractères. Les personnes aveugles restent en rade, tout comme celles qui ont une mauvaise perception des couleurs, des formes ou des contrastes.

 

Des alternatives accessibles aux CAPTCHAS, ça existe !

La notice consacrée aux CAPTCHA sur le site AcceDe web, projet coordonné par la société ATALAN, recommande :

  • Une alternative sonore dans le cas d’un CAPTCHA visuel ;
  • Une alternative visuelle dans le cas d’un CAPTCHA sonore ;
  • Une alternative textuelle sous forme de question simple ou mathématique dans le cas d’un CAPTCHA visuel ou sonore.

Par expérience, je peux dire que les alternatives sonores nécessitent une bonne oreille et un minimum de connaissances en anglais car les tests sont peu audibles et rarement adaptés à la langue du formulaire.

Comme le précise donc la notice AcceDe web, la meilleure alternative aux CAPTCHA, c’est donc de s’en passer ! Mieux vaut privilégier une solution totalement transparente pour l’utilisateur comme :

  • un champ de formulaire caché à laisser vide (technique du Honeypot) ;
  • une confirmation par email ;
  • une page de prévisualisation/confirmation avant envoi ;
  • Un test sur le temps de remplissage du formulaire ;
  • Un système de filtrage antispam côté serveur.

 

Et vous, avez-vous déjà rencontré ce genre de problème ? Connaissez-vous des méthodes infaillibles pour allier sécurité des formulaires et accessibilité ?

 

Vous avez un projet d'accessibilité ? Découvrez nos offres

mautic is open source marketing automation