Pour un guidage podotactile optimal, écoutez la voix des usagers ! – Avis de la CFPSAA

Logo de la CFPSAA - représentants des usagers -Les bandes de guidage facilitent l’orientation pour les personnes aveugles et malvoyantes. La norme NF P98‑352 définit les caractéristiques techniques du dispositif. Celle-ci s’accompagne d’un guide d’implantation édité par le CEREMA. Mais comment satisfaire au mieux les usagers ? Thierry Jammes, Président de la Commission Accessibilité de la CFPSAA* nous dévoile ses recommandations.

chemin de guidage en extérieurDes chemins de guidage plutôt que des bandes simples quand l’environnement le justifie

 

Pour faciliter le repérage du dispositif et le maintien de la trajectoire lors du cheminement, la CFPSAA préconise de créer des « chemins de guidage » à l’aide de deux bandes parallèles espacées de 39 cm. Ce dispositif présente l’avantage de sécuriser les déplacements des personnes déficientes visuelles, particulièrement lorsque les flux sont denses et désordonnés.

Ces « chemins de guidage » sont aussi très appréciés dans les espaces vastes, quand les distances à parcourir sont longues, car ils soulagent la concentration.

 

bande de guidage simple Des bandes de guidage simples dans les espaces restreints ou peu fréquentés

 

Lorsque les lieux sont peu fréquentés et les distances à parcourir plus courtes, la CFPSAA reconnait qu’une bande de guidage simple peut suffire. La concentration nécessaire au suivi d’une bande de guidage est moindre dans un environnement calme. Doubler le dispositif ne s’avère donc pas nécessaire.

 

Faut-il équiper les couloirs de bandes de guidage ?

 

Dans les couloirs étroits, les murs constituent des repères suffisants. A partir d’une largeur de 6 mètres, la CFPSAA recommande cependant de poser une bande de guidage simple au centre pour faciliter l’orientation.

 

Les bandes d’interception, quèsaco ?

 

Les bandes d’interception croisent le cheminement principal pour « intercepter » l’usager et le mener vers un point d’intérêt précis. On peut les utiliser en voirie pour guider vers un passage piéton ou un arrêt de bus par exemple. Dans les bâtiments, elles pourront être utiles dans un couloir pour guider vers une salle en particulier.

Situées perpendiculairement au cheminement, contrairement aux bandes de guidage, on risque plus facilement de les enjamber sans s’en apercevoir. C’est la raison pour laquelle la CFPSAA préconise d’accoler deux bandes de guidage simples pour former une bande d’interception qui sera bien détectable.

 

Communiquer sur les dispositifs d'accessibilité aux personnes handicapées

Balise sonore Méto Saxe Gambetta

Une signalétique sonore indispensable !

 

Les bandes de guidage facilitent l’orientation mais ne disent pas où elles vont ! Voilà pourquoi la CFPSAA indique que le guidage au sol doit impérativement être doublé d’un balisage sonore. Les balises sonores peuvent indiquer une direction ou simplement confirmer une destination. On parle alors de « balises de localisation ».

Elles indiquent par exemple le nom de l’établissement au niveau de sa porte d’entrée, identifient une borne d’accueil ou un guichet de vente.

 

Pour retrouver l’ensemble des préconisations, vous pouvez consulter le bulletin de la CFPSAA.

 

Vous avez un projet de mise en accessibilité, découvrez nos bandes de guidage GUIDELIGNE conformes à la norme NF P98‑352 et notre balise sonore NAVIGUEO+ ! 

Vous avez un projet d'accessibilité ? Découvrez nos offres

 

*CFPSAA : Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes

mautic is open source marketing automation