Pourquoi s’intéresser à l’accessibilité numérique ?

La circulation des données, le web, les applications Smartphone, tout ça, ça vous parle ? C’est précisément l’objet du projet de loi pour une république numérique dont on parle beaucoup en ce moment. Et l’accessibilité dans tout ça ?

AFPAPH-numerique
Sylvain Denoncin, président de l’AFPAPH et co-dirigeant d’EO GUIDAGE du groupe OKEENEA

Parce qu’il ne nécessite aucun déplacement, le numérique facilite la vie des personnes handicapées. Mais à une condition : que les règles d’accessibilité soient respectées. C’est tout l’enjeu du projet de loi numérique en débat actuellement au Parlement.

Qu’est-ce que la loi pour une république numérique ?

L’objectif de ce projet de loi est d’encadrer les usages du numérique. Il s’organise autour de trois axes :

  • Favoriser la libre circulation des données et du savoir ;
  • Œuvrer pour la protection des individus dans la société du numérique ;
  • Garantir l’accès au numérique pour tous.

Tous ? Les premiers rédacteurs du projet avaient malencontreusement oublié que dans ce « tous », il y avait les personnes handicapées. Constatant que même la plateforme de consultation en ligne ne leur était pas accessible, celles-ci sont rapidement montées au créneau et ont réclamé des modifications en ce sens. Malgré le manque de sensibilisation sur ce sujet, la Secrétaire d’Etat Axelle Lemaire leur a prêté une oreille attentive et la loi devrait comporter des dispositions plus favorables.

En quoi consiste l’accessibilité numérique ?

C’est simplement le fait de permettre à chacun, quelles que soient ses limites physiques ou intellectuelles, d’utiliser les mêmes services que tout le monde. Comme nous l’explique Sylvain Denoncin, président de l’AFPAPH*, « plus encore que pour le reste de la population, le numérique représente une réelle révolution pour les personnes handicapées. Autonomie, accès à l’information, démarches administratives à distance, achats en ligne…, tout ce qui était encore inimaginable à la fin du 20ème siècle est désormais entré dans leur quotidien. Mais comme dans l’espace public, elles se heurtent à de nombreux problèmes d’accessibilité. On est à un tournant et il est impératif de faire un choix de société. »

En effet, vu le nombre de personnes concernées, il est impératif de ne pas passer à côté de la question. D’autant plus que le numérique peut être une solution de secours à un problème d’accessibilité physique insoluble.

Pour en savoir plus et connaitre les préconisations des professionnels de l’accessibilité, je vous invite à lire l’interview de Sylvain Denoncin dans son intégralité sur le site d’Okeenea.

*Association des Professionnels pour l’Accessibilité aux Personnes Handicapées

Mis en ligne le 15 février 2016

Renvoi vers le site Okeenea digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guides de l'accessibilité