Comment rendre votre mairie accessible ?

Voici le premier d’une série d’articles qui vous aideront à optimiser l’accessibilité en fonction des particularités de chaque établissement. On commence par la mairie.

Faire de l’accessibilité une opportunité, c’est notre credo. Je vous propose quelques conseils pour vous mettre en conformité avec la loi tout en optimisant les coûts et en améliorant l’accès aux services pour tous vos administrés.

Pourquoi rendre votre mairie accessible ?

Parce que c’est la loi et que vous allez bientôt risquer gros si vous ne le faites pas !

Bon, ça, c’est la version « grand méchant loup » pour faire peur aux enfants pas sages.

MAIRIE NANTERRE, accessibilite, WEBZINE

La mairie de Nanterre est équipée pour accueillir les personnes en situation de handicap.

Mais plus sérieusement, avez-vous pensé à tous les habitants de votre commune pour qui il est difficile de venir renouveler ses papiers d’identité ou rencontrer le service social ? Avez-vous pensé au nombre de personnes qui renoncent à assister aux cérémonies ou à exprimer leur droit de vote pour des questions d’accessibilité ?

En tant que principal, voire unique, guichet de service public dans la commune, la mairie doit ouvrir ses portes à tous les citoyens.

En prenant le problème de l’accessibilité par le bon bout, vous en profiterez pour repenser dans sa globalité l’offre de service dans votre commune. Et, qui sait, vous pourrez même peut-être améliorer les conditions de travail de votre personnel..

Les étapes pour réussir

1.   Avant de débuter les travaux

  •    Faites le point sur les services publics offerts dans votre commune.

Que ce soit à la mairie ou dans d’autres lieux, la Poste par exemple, les services sont souvent disséminés dans des bureaux différents. Plutôt que d’engager de lourds travaux pour rendre chaque bureau accessible, on peut aussi prendre le problème dans l’autre sens et aménager un lieu très accessible pour accueillir tous les services. Ce sera au personnel de se déplacer en fonction des demandes du public.

  •    Faites le point sur les travaux de voirie.

Puisque l’accessibilité est une chaîne et qu’il est primordial de ne pas la rompre, veillez bien à ne pas dissocier la programmation des travaux de voirie de la programmation des travaux sur les bâtiments. Ce sera peut-être l’occasion de rattraper quelques centimètres sur le niveau des trottoirs pour éviter d’avoir à construire une rampe à chaque entrée.

  •    Demandez l’avis de vos habitants.

Tout dépend de la taille de votre commune. Pas besoin d’organiser une grande concertation en bonne et due forme si vous avez moins de 500 habitants. Mais pensez bien à interroger les personnes qui rencontrent des problèmes de mobilité, de vision ou d’audition pour savoir ce qui leur rendrait le plus service.

2.   Les travaux proprement dits

  • ·  Traitez l’accueil en priorité.

C’est évidemment le point d’entrée de votre mairie et donc celui à traiter en priorité.

Suppression des marches, largeur des circulations, signalétique visible et contrastée, système d’amplification au guichet, mobilier adapté, tous ces éléments sont à prendre en compte dès les abords du bâtiment.

  •    Faites le nécessaire pour les circulations horizontales et verticales.
MAIRIE NANTERRE, accueil, WEBZINE

L’accessibilité de l’accueil doit être privilégiée. Celui de la mairie de Nanterre est équipé d’un système d’amplification pour les personnes malentendantes.

Mieux vaut prévoir pour l’accueil du public un local de plain pied et proche de l’entrée principale. En cas d’impossibilité, pensez à sécuriser les escaliers avec des mains courantes, des nez de marches antidérapants et un dispositif d’éveil de vigilance. Une alternative devra être prévue pour les personnes qui ne peuvent les emprunter (rampe, élévateur ou ascenseur). Pensez également à indiquer clairement le cheminement par une signalétique adaptée et éventuellement un guidage podotactile.

  •    Qu’en est-il des salles recevant du public ?

Que ce soient des salles de réunion, salles polyvalentes ou salles de spectacle, celles-ci doivent aussi pouvoir recevoir les personnes handicapées dans les mêmes conditions que les personnes valides. Places réservées aux personnes en fauteuil roulant, systèmes d’amplification par induction magnétique ou solution équivalente seront indispensables.

3.   Après les travaux

  •   Formez votre personnel.

Parce que le facteur humain est un élément essentiel de l’accès aux services, il est important que le personnel d’accueil soit formé à la manipulation des équipements spécifiques d’une part, et à l’accueil des personnes handicapées d’autre part.

  •   Faites-le savoir.

Que ce soit par le biais de vos supports de communication locaux (bulletin papier, site web…) ou par le biais d’associations ou des médias, faites savoir à tout le monde que votre mairie est désormais aux normes !

Pour aller plus loin :

CEREMA : Accessibilité pour les PMR | De belles pratiques Fiche n° 01 | Mise en accessibilité des mairies – 

Vous pouvez également vous faire aider par le bureau d’étude.

Offres pour bâtiments communaux

mautic is open source marketing automation