“Ce n’est pas la surdité qui nous met en situation d’handicap mais ce sont les aménagements” Interview de Vivien Laplane – Youtubeur

Youtubeur, aidant, documentaliste, entrepreneur, éducateur… nous vous présentons Vivien ! Sa particularité ? Il fait partie des millions de personnes porteuses d’un handicap invisible – il est sourd de naissance. Son message : il n’y a pas de handicap, que des environnements inadaptés. Il est venu partager avec nous son projet, son quotidien et sa vision pour mieux comprendre et accueillir la différence !

Bonjour Vivien, peux-tu te présenter en quelques mots s’il te plait ?

Vivien-apprendre à écourter - surdité


Vivien – Apprendre à écouter

Je suis sourd de naissance, appareillé et oralisant. J’ai travaillé dans le monde du handicap à travers mon métier d’éducateur spécialisé, puis dans la documentation dans le secteur de la surdité. Je suis passionné par l’écriture et le théâtre qui m’ouvrent pleins de porte pour mieux communiquer et m’exprimer.

Pourquoi as-tu créé cette chaîne YouTube ?

C’était en attendant de pouvoir monter sur scène et de sensibiliser sur la surdité, l’handicap, je voulais faire des petites vidéos sur la vie quotidienne ou bien des sujets qui remontaient souvent sur les réseaux sociaux. Mon objectif est de montrer un regard plus positif du handicap et que l’on peut vivre bien.

RDV sur la chaîne youtube de Vivien ! 

Peux-tu nous donner quelques « bonnes pratiques » pour l’accueil d’une personne malentendante s’il te plait ?

  1. Déjà, bien demander quel mode de communication il utilise et comment il préfère communiquer.
  2. Il est essentiel d’être dans un lieu éclairé car la personne malentendante, sourde a besoin de voir la personne en face.
  3. C’est pas la peine de crier ni d’articuler de manière exagéré.
  4. Enfin, quand vous avez besoin de répéter, n’hésitez pas à utiliser des phrases simples ou de trouver des synonymes pour mieux illustrer vos propos.
  5. Et j’oubliais un point important pour les personnes appareillés comme moi, c’est d’être dans un environnement le moins bruyant possible. Sinon, cela nous génère une grande fatigue auditive car on doit se concentrer pour écouter et comprendre.

Quels sont les préjugés que tu souhaites briser le plus rapidement ?

Ce n’est pas la surdité qui nous met en situation d’handicap mais ce sont les aménagements, les conditions de vie, de travail qui ne sont pas adaptés à notre particularité.
Le fait que tous les sourds ne parlent pas la langue des signes, et que les sourds ne sont pas muets. Puis les moyens de communication se font vraiment au cas par cas car le monde des sourds est très diversifié.
Handicap n’est pas égal fauteuil roulant puisque 80% des handicaps sont invisibles. Le mieux, c’est de pouvoir en parler directement avec la personne sans a-priori et simplement.

Tu nous as expliqué que tu étais en train de monter un beau projet : peux tu nous en dire quelques mots ?

Je souhaite être un diffuseur d’informations sur l’accessibilité pour les personnes en situation d’handicap et de rendre visible tout ce qui se fait terme d’accessibilité.
Pourquoi ? Pour donner une image positive et plus juste de l’accessibilité avec des valeurs de collaboration et partenariat.
Comment ? A travers des vidéos, des articles, des conférences théâtralisés et des jeux. Tout cela centralisé sur une plate-forme en ligne.

Le mot de la fin ?

Que l’accessibilité ne soit plus une contrainte mais un tremplin pour une société plus juste et inclusive. Et c’est ce que je souhaite transmettre et valoriser.

mautic is open source marketing automation