“Accessibilité : focus sur le visuel et l’auditif” par le mensuel Décisions

Si vous êtes un lecteur régulier de notre webzine, vous savez que l’accessibilité ne se limite pas au seul handicap moteur.  Les handicaps visuels et auditifs concernent 7 à 9 millions de personnes en France. Alors quand on entame des démarches de mise en accessibilité, on est forcé d’y penser ! Au mois de février, le mensuel Décisions HPA (pour Hébergement de Plein Air) a consacré un dossier aux solutions qui facilitent l’accueil de cette population. Responsables de campings ou d’installations extérieures, cet article est pour vous !

Le journaliste Jean-Louis Busquet commence par un rappel de la réglementation. La loi de 2005 sur l’accessibilité concerne aussi bien les hébergements de plein air comme les campings que tout autre établissement recevant du public. Constatant le non-respect des échéances, le gouvernement a mis en place le dispositif des Agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP), qui permet d’étaler les travaux sur une période allant jusqu’à 9 ans. Ces agendas doivent prévoir la mise en accessibilité pour toutes les formes de handicaps, c’est la raison pour laquelle le mensuel Décisions HPA a décidé de réaliser un dossier sur les handicaps sensoriels, moins bien connus du grand public.

Dans cet article, vous pourrez également retrouver des chiffres précis concernant le nombre de personnes déficientes, un tableau sur les contrastes de couleur ou encore les principales difficultés rencontrées par les personnes déficientes visuelles et auditives. Mais la principale thématique concerne l’équipement, puisque aujourd’hui les campings doivent programmer leurs investissements en fonction des nouvelles donnes réglementaires. Comment traiter la signalétique pour tous, favoriser l’accueil et l’autonomie des personnes ayant un handicap visuel ou auditif, vous saurez tous ce qu’il y a à savoir après avoir lu l’article.

Lire l’article

 

Un extrait de l’article qui rappelle les principales difficultés rencontrées par les personnes déficientes visuelles et auditives:

LES PERSONNES DEFICIENTES VISUELLES

Elles ont du mal à cheminer dans les allées encombrées.

Elles ont des difficultés pour s’orienter entre la réception et leur emplacement sans repères tactiles ou sonores.

Elles rencontrent des difficultés pour être informées lorsque les messages sont exclusivement visuels.

Elles ne peuvent pas être averties en cas d’urgence si l’alarme est exclusivement visuelle (gyrophare d’un service de service électrique).

LES PERSONNES DEFICIENTES AUDITIVES

Elles ont des difficultés pour communiquer dans trois situations essentielles :

– pour utiliser un interphone pour communiquer à distance (contrôle d’accès en dehors des heures d’ouvertures, accès à un parking privatif),

– pour obtenir des informations et des services à un guichet,

– pour participer à une réunion, à un échange ou pour assister à un spectacle dans une salle dédiée.

Elles rencontrent des difficultés pour être informées lorsque les messages sont exclusivement sonores (cas des messages d’appels diffusés par microphone et haut parleur dans les espaces vastes, réveil matin par sonnerie). Elles ne peuvent pas être averties en cas d’urgence si l’alarme est exclusivement sonore (alarme incendie dans les locaux d’hébergement).

Vous souhaitez en savoir plus sur l’accessibilité ? Notre article “Comprendre l’accessibilité en 1min30” est fait pour vous !

Une question sur l’accessibilité ? Vous pouvez nous contacter et découvrir nos produits sur www.OKEENEA.com.

mautic is open source marketing automation