Chiffres du handicap en hausse, priorité à l’accessibilité !

En 2015, nous avons publié un article présentant les chiffres du handicap en France : Handicap : quoi, qui et combien ? Depuis, cet article n’a pas quitté le peloton de tête de nos articles les plus lus, la preuve que le sujet interroge !
12 millions de Français handicapés, 20% de la population, une personne sur cinq…, ces chiffres peuvent paraitre inquiétants et les prévisions le sont encore plus. Mais handicap ne rime pas obligatoirement avec privation de vie sociale. A condition que la société soit adaptée et c’est bien tout l’enjeu de l’accessibilité pour les années à venir !

 

Combien y a-t-il de personnes handicapées en France ?

Difficile de répondre précisément à cette question. En réalité, les chiffres varient énormément selon les sources et la définition du handicap retenue.
De qui parle-t-on ? Des personnes ayant une reconnaissance administrative de leur handicap ? De celles qui déclarent des répercussions dans leur vie quotidienne ? De celles bénéficiant d’aides financières, techniques ou humaines ?
En 2003, selon un rapport de la Cour des Comptes intitulé La vie avec un handicap, le nombre de personnes handicapées en France variait entre 280 000 et 23 650 000 selon le périmètre retenu.

 

Plus de 12 millions de personnes handicapées aujourd’hui !

Ce fameux chiffre de 12 millions communiqué par l’INSEE est issu de l’enquête Handicaps – Incapacités – Dépendance (HID). C’est la plus vaste étude jamais menée en France sur le sujet. Contrairement aux précédentes, l’enquête HID s’est intéressée à l’ensemble de la population, qu’elle vive en institution ou dans un domicile ordinaire. Par ailleurs, elle s’intéresse au handicap sous toutes ses formes, en se basant sur la classification des déficiences établie par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Tous les domaines de la vie quotidienne y sont abordés.

Mais les résultats datent de 2002 ! Depuis, nous sommes 5,5 millions d’habitants en plus sur le territoire. Sans être des spécialistes de l’analyse statistique, on peut avancer sans prendre beaucoup de risques que le nombre de personnes handicapées a augmenté d’au moins 1 million.

 

Le handicap augmente avec le vieillissement de la population.

Selon les projections de l’INSEE, En 2050, un habitant sur trois serait âgé de 60 ans ou plus, contre un sur cinq en 2005. Et si on vit de plus en plus vieux, on ne peut malheureusement pas éviter toutes les déficiences physiques, sensorielles, les maladies invalidantes, etc.

A titre d’exemple, selon l’OMS, près de 65% de l’ensemble des personnes présentant une déficience visuelle sont âgées de plus de 50 ans. Avec une population vieillissante, de plus en plus de personnes seront exposées à ce handicap.

En France, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de malvoyance. Un million de personnes sont atteintes par une forme plus ou moins sévère de la maladie. Une personne sur quatre après 75 ans et une personne sur deux à partir de 80 ans seraient concernées. Diminuer les répercussions de la maladie sur la participation sociale de ces personnes représente donc un enjeu majeur de santé publique. D’autant plus que l’usage massif des écrans fait craindre aux spécialistes une augmentation sans précédent d’autres formes de déficiences visuelles.

Les chiffres ne sont pas plus encourageants pour les autres déficiences. Ainsi, toujours selon l’OMS, environ un tiers des personnes de plus de 65 ans sont touchées par une perte d’audition incapacitante dans le monde. Et là encore, les usages modernes comme l’écoute prolongée de musique au casque risquent d’accélérer les choses.

Concernant la déficience motrice, la revue Gérontologie et Société révèle que la moitié des personnes de plus de 80 ans ont besoin d’aide pour sortir et ce sont les trois quarts après 90 ans.

 

Et le handicap ne touche pas uniquement les personnes âgées.

Malgré les progrès de la médecine et même si de nombreuses causes de handicaps sont peu à peu éradiquées, le nombre d’enfants handicapés augmente. Un rapport de l’INSERM publié en 2004 dévoile que 15 000 enfants naissent avec un handicap chaque année en France, dont la moitié avec un handicap sévère, soit une naissance sur cent. Quelles qu’en soient les causes, baisse de la mortalité infantile (on sauve plus d’enfants mais ceux-ci gardent des séquelles), augmentation du nombre de naissances prématurées, hausse de l’âge maternel, alcool et tabagisme, ce sont autant d’enfants qui ont besoin d’un accompagnement adapté pour gagner leur place dans la société.

 

Quelles que soient les sources, toutes les prévisions vont dans le même sens. Encore une fois, les chiffres recouvrent heureusement des réalités très différentes. Ce qui compte, c’est que chacun puisse se déplacer, s’orienter, communiquer et accéder à tous les services avec la plus grande autonomie possible. C’est la raison pour laquelle l’accessibilité est plus que jamais une nécessité !

Vous avez envie de sensibiliser votre entourgae, votre réseau – découvrez notre Extension Chrome qui remplace sur le net les mots “personnes handicapées” par “20% de la population” !

mautic is open source marketing automation