Bandes podotactiles : mode d’emploi

Cette semaine, nous vous proposons de tout comprendre sur les fameuses bandes d’éveil de vigilance, ces petits plots en relief qui alertent avant la descente d’un escalier.

En tant que responsable d’un établissement recevant du public, vous savez que vous devez signaler les escaliers aux personnes aveugles et malvoyantes par des bandes d’éveil de vigilance. Mais vous avez du mal à vous y retrouver dans les textes et devant la variété des produits que proposent les fabricants ? Nous allons vous aider à y voir plus clair !

Mise en accessibilité de l'Opéra de Saint-Etienne

Mise en accessibilité de l’Opéra de Saint-Etienne

Comment ça fonctionne ?

C’est une première étape pour bien comprendre.

Les bandes d’éveil de vigilance sont conçues pour alerter les personnes aveugles et malvoyantes d’un danger. On les retrouve le long des quais de transports en commun, devant les traversées piétonnes et en haut des escaliers.

On les reconnait à leurs lignes de plots régulièrement espacés. Ça, c’est pour qu’on les sente bien en marchant dessus, d’où leur autre appellation de « bandes podotactiles » (podo = pied).

Elles sont aussi de couleur différente par rapport au sol environnant. Et ça, c’est pour qu’on les voit bien, même avec une mauvaise vue.

C’est aujourd’hui un signal universel et il existe même une norme qui définit précisément ses caractéristiques techniques et règles d’implantation : la NF P 98‑351.

Quels escaliers équiper en priorité ?

Les escaliers représentent le premier risque de chutes. Et pas seulement pour les personnes handicapées, mais pour tout le monde ! Alors, oui, il faudrait tous les équiper.

Mais comme on ne peut pas tout faire en un jour, et surtout avec des budgets restreints, voici deux règles pour vous aider à prioriser :

  • La réglementation parle des « escaliers ouverts au public dans des conditions normales de fonctionnement ». Ceci signifie donc que seuls les escaliers que les visiteurs empruntent sont concernés. Il n’est donc pas obligatoire d’équiper les escaliers techniques ou les escaliers de secours.
  • Les escaliers les plus dangereux sont ceux qui se situent dans un grand espace ou en plein milieu du cheminement, ceux auxquels on ne s’attend pas. Les montées d’escaliers isolées, pour lesquelles on doit obligatoirement franchir une porte pourront être traitées dans un second temps.
OKEENEA - Installation podotactile

Saint Etienne – Opéra

Où doit-on poser les bandes d’éveil de vigilance ?

En haut ou en bas ?

En haut de chaque escalier. Pas besoin d’en mettre en bas puisque le risque de chute est bien moins important. Et puis ce serait contreproductif d’utiliser le même code pour deux choses différentes.

Seulement en haut ou sur les paliers intermédiaires aussi ?

Sur tous les paliers. La réglementation est très claire : tous les paliers intermédiaires doivent être équipés, qu’il y ait ou non une main courante continue.

A quelle distance ?

50 ou 30 centimètres avant la première marche selon les cas.

Cette distance a pour objectif de laisser le temps à quelqu’un qui arriverait d’un bon pas de freiner l’allure. C’est pour cela qu’on appelle cette distance « pas de freinage ».

En extérieur, on applique strictement la norme et on laisse donc un espace de 50 centimètres entre le début de la bande et le rebord de la première marche.

En intérieur, comme les espaces sont plus restreints et que les gens marchent généralement moins vite, on peut se contenter de laisser l’équivalent de la profondeur d’une marche, à savoir environ 30 centimètres. Et rassurez-vous, c’est parfaitement réglementaire.

OKEENEA - Installation podotactile

Pose de vigiclou lisse pour le SIAAP

A partir de combien de marches doit-on équiper ?

Une seule marche représente déjà un risque de chute quand elle est située dans le cheminement. Mieux vaut donc la rendre bien visible par un contraste de couleurs et un bon éclairage.

La bande d’éveil se justifie surtout si la marche est haute.

Est-ce que les gradins sont aussi concernés ?

Parce que les gradins sont avant tout faits pour que le public profite d’un spectacle, on ne peut pas leur appliquer strictement les mêmes règles qu’aux escaliers. Mais, là encore pour éviter les chutes, on recommande de placer des bandes d’éveil de vigilance tout en haut et à chaque fois que la largeur d’un palier intermédiaire le permet.

OKEENEA Installation podotactile

Ville de Malakoff – Stade Marcel Cerdan

Comment choisir entre les dalles, les bandes d’éveil de vigilance, les clous podotactiles à coller ou clous podotactiles à sceller ?

Tout dépend de votre établissement. Est-ce un bâtiment en construction, un bâtiment existant, un bâtiment classé ? Les escaliers sont-ils situés en intérieur ou en extérieur ? Quel est le nombre moyen de passages quotidiens ? Quels sont les revêtements de sol ?

N’hésitez pas à faire appel à des experts pour vous aider dans votre choix !

Pour aller plus loin :

Article 7.1.II de l’arrêté du 1er août 2006 sur l’accessibilité des ERP neufs

Article 7.1.II de l’Arrêté du 8 décembre 2014 sur l’accessibilité des ERP situés dans un cadre bâti existant

Norme NF P 98‑351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles au sol d’éveil de vigilance à l’usage des personnes aveugles ou malvoyantes

Egalement sur notre Webzine : “Vos escaliers sont-ils aux normes” ?

Consultez notre offre “Mise aux normes des escaliers” sur notre site www.OKEENEA.com.

mautic is open source marketing automation