Accessibilité des ERP existants : ce qui a changé depuis le 1er janvier 2015 pour la sécurisation des escaliers – part 1

Tous les jours, nombre d’entre vous nous posent des questions sur la réglementation et notamment sur les nouvelles normes pour la sécurisation des escaliers. Et oui, car il y a eu du nouveau depuis janvier 2015. On vous propose donc une synthèse des derniers changements dans le cadre de la mise en accessibilité des escaliers dans un ERP existant.

Sécurisation des escaliers de Choisy le Roi

Sécurisation des escaliers de Choisy le Roi

Première chose à savoir

Les règles applicables pour l’accessibilité des ERP existants sont désormais décrites dans l’arrêté du 8 décembre 2014. Celui-ci respecte la même structure que l’arrêté du 1er août 2006 concernant l’accessibilité des ERP neufs. Ainsi, par exemple, pour connaitre les obligations relatives aux escaliers, il faudra se reporter dans les deux cas à l’article 7. Dans un souci de simplification, cette synthèse aborde uniquement les changements qui ont une influence directe sur les métiers d’EO Guidage du groupe OKEENEA.

Obligation d’équiper tous les paliers intermédiaires d’un dispositif de bande d’éveil de la vigilance (bande podotactile)

Un revêtement éveillant la vigilance en haut d’un escalier, contrasté visuellement et tactilement, est maintenant clairement obligatoire à chaque palier intermédiaire, y compris lorsque la main courante est continue. Ce revêtement peut être une bande d’éveil de vigilance NF P 98351.

Autorisation de rapprocher la bande d’éveil de vigilance du nez de la première marche

Lorsque le revêtement éveillant la vigilance se compose de clous ou plots, leur implantation doit respecter la norme NFP98351.
Le pas de freinage de 50 cm peut néanmoins être réduit à la largeur du giron de la première marche (28 cm en général) si nécessaire pour faciliter la mise en oeuvre sur des paliers étroits ou lorsque la distance de 50 cm laisse un passage latéral engendrant un risque de chute.
Dans tous les cas, le dispositif d’éveil de la vigilance doit autant que possible être implanté de manière homogène dans tout le bâtiment, tout au moins pour chacun.

Fixation d’une largeur minimale pour les nez de marches.

La largeur de la partie visuellement contrastée des nez de marches antidérapants doit désormais être au minimum de 3 cm.

La sécurisation des escaliers, si elle peut paraître simple a priori doit répondre à de nombreuses normes et le choix des produits, est cruciale pour la sécurité de tous et la pérennité de ce dispositif.

Pour encore mieux répondre à ces enjeux, nous sélectionnons les meilleurs produits, et nous avons formé une équipe d’experts en mise en oeuvre de la sécurisation des escaliers.

Vous pouvez aussi vous lire nos conseils sur notre webzine sur le sujet ou tout simplement nous contacter.

mautic is open source marketing automation