7 conseils incontournables pour bien accueillir une personne handicapée

Qui n’a jamais ressenti un certain malaise face à une personne avec un handicap ? Peur de faire une gaffe, peur d’être maladroit, peur de mal faire ? Il est bien naturel de se sentir désemparé dans une situation nouvelle quand on pense ne pas maîtriser les codes. Mais en réalité, rien de bien sorcier. Nous vous livrons ici quelques conseils qui marcheront à tous les coups, quel que soit le handicap de votre interlocuteur !

 

#1 Restez naturel !

D’accord, c’est facile à dire… Mais dîtes-vous bien que la personne que vous avez en face de vous est avant tout un être humain, qui a les mêmes besoins que n’importe qui. Alors, passé le moment de surprise, voire de panique (car ça peut arriver…), adressez simplement la parole à votre interlocuteur en commençant par le saluer.

#2 Posez des questions !

Oui, c’est une situation nouvelle et oui, il est normal que vous n’ayez pas toutes les clés en main. Demandez donc simplement à votre interlocuteur ce que vous pouvez faire pour lui. Il est le mieux placé pour vous l’expliquer.

#3 Ne pensez pas à la place de l’autre !

Par souci de bien faire, on a souvent tendance à anticiper les propos ou les actions d’une personne handicapée. Mais c’est un piège ! Vous risquez de tomber complètement à côté de ses attentes, et peut-être générer de la frustration qui se retournera en agressivité contre vous ! Laissez-lui le temps de s’exprimer.

#4 Proposez votre aide, ne l’imposez pas.

Certaines personnes handicapées n’osent pas demander de l’aide. Vous leur faciliterez donc la tâche si la proposition vient de vous. Mais faites-la de manière ouverte afin que votre interlocuteur puisse vous dire librement si, oui ou non, il en a besoin.

#5 Adressez-vous en priorité à la personne handicapée elle-même.

Si une personne handicapée est accompagnée, ça ne veut pas forcément dire qu’elle est incapable de communiquer. C’est même assez rarement le cas. Et même si ça l’était, ce n’est pas une raison pour l’ignorer dans la conversation. Adressez-vous donc directement à elle. L’accompagnateur prendra naturellement le relais si nécessaire.

#6 Ne vous formalisez pas des comportements qui vous paraissent étranges.

Rien de plus normal que d’être déstabilisé par une attitude ou un comportement qui sort de l’ordinaire. Mais sachez que certains handicaps peuvent en être la cause et c’est parfaitement incontrôlable. Essayez d’en faire abstraction et traitez la personne handicapée en adulte quoi qu’il arrive.

#7 Ne caressez pas un chien sans l’accord de son maître !

Ce conseil est valable pour tous les chiens bien sûr, mais tout particulièrement pour les chiens guides d’aveugles ou chiens d’assistance utilisés pour d’autres handicaps. Les caresser en plein travail risque de les déconcentrer et ainsi mettre en danger la personne qu’ils accompagnent.

 

Nous espérons que ces quelques conseils de base vous permettront de vous sentir plus confiant la prochaine fois que vous aurez affaire à une personne handicapée dans votre établissement ou ailleurs ! Vous trouverez sur ce webzine d’autres conseils adaptés à chaque famille de handicaps comme “Comment accueillir et se comporter avec un chien guide d’aveugle ?” , “6 conseils pour communiquer avec une personne aveugle ou malvoyante” ou encore ” Le langage parlé complété, une alternative à la langue des signes ?” (liste non exhaustive !).

Des formations existent pour aller plus loin et elles sont même obligatoires pour le personnel en contact avec le public dans les établissements pouvant accueillir plus de 200 personnes. N’hésitez pas à vous adresser à des organismes qualifiés qui vous offriront la possibilité d’aborder tous ces sujets sans tabous !

Vous avez un projet d'accessibilité ? Découvrez nos offres

mautic is open source marketing automation